Comment obtenir 2 000€ de rente mensuelle à la retraite ?

Visa expert

L’article « Comment obtenir 2 000€ de rente mensuelle à la retraite ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 280 fois

Comment préparer au mieux sa retraite ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour préparer votre retraite et les placements à privilégier

La retraite est un sujet sensible qui préoccupe un grand nombre de français. Avec une perte moyenne de 40% de ses revenus, il est primordial de préparer le plus tôt possible une solution pour ne pas perdre de pouvoir d’achat au moment de son arrêt d’activité.

D’autre part, les jeunes générations seront confrontées à des pertes bien plus importantes étant donnée l’état des caisses des régimes obligatoires.

Ainsi, que ce soit par des solutions financières ou par de solutions immobilières, il faut préparer son départ à la retraite. Au travers de ce guide, nous allons donc aborder les différentes solutions qui peuvent être mises en place pour obtenir un complément de revenu de 2 000€ par mois.

Il y a plusieurs critères qui ont une grande influence sur la constitution d’une telle rente, comme l’âge auquel vous commencez le projet, l’âge de départ à la retraite ou le budget consacré à cette opération. Pour plus de clarté, nous fixons l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Nous ferons juste varier l’âge de mise en place de ces solutions.

Sommaire

Les solutions de placements que vous pouvez utiliser

Il y a deux grandes familles de solutions que nous utilisons. La première catégorie est composée de solutions immobilières avec les SCPI et la location meublée non professionnelle (LMNP). La seconde, les solutions financières, est composée de l’assurance vie et des placements retraite que sont le PERP et le Madelin retraite.

Les placements immobiliers

SCPI

Les SCPI rencontrent un grand succès au niveau des épargnants friands d’immobilier. Elles permettent d’accéder à l’investissement immobilier avec des montants plus faibles que l’immobilier classique. Grâce à ce type d’investissement, les risques inhérents à un investissement immobilier sont fortement réduits. En effet, vous bénéficiez de la mutualisation des risques comme le risque d’impayés de loyers ou de dévaluation de votre patrimoine immobilier.

En étant associé d’une SCPI, vous devenez propriétaire d’une partie d’un parc immobilier qui peut réunir plus d’une centaine de biens et de locataires. En contrepartie, vous percevez des loyers qui sont fiscalisés au même titre que les revenus fonciers classiques. Il faut également savoir que les frais de souscriptions qui sont en moyenne de 8% à 10% ne sont prélevés que le jour où vous décidez de vendre vos parts, ce qui vous permet de bénéficier d’un rendement supérieur.



LMNP

C’est également une solution d’investissement immobilier qui aujourd’hui séduit de plus en plus d’investisseurs. Elle bénéficie de nombreux avantages que ce soit au niveau de la sécurité d’investissement que de la fiscalité appliquée à ses revenus. Le principe de ce type d’investissement est relativement simple.

Quand vous investissez dans ce type de bien, vous devenez propriétaire d’un bien immobilier et vous signez un bail commercial avec un exploitant spécialisé. Ce bail commercial régit le montant du loyer que vous allez percevoir ainsi que la répartition des charges comme par exemple la prise en charge des articles 605 et 605 (entretien et réhabilitation). Mais il faut rappeler que sur le marché de la location meublée non professionnelle tous les secteurs ne sont pas équivalents.

Au sein de Netinvestissement, nous vous conseillons de privilégier les résidences étudiantes ainsi que les EHPAD. Il faut par contre ne pas se tromper dans le choix du gestionnaire de la résidence, qui sera votre locataire. Un gestionnaire de qualité et d’expérience assure la qualité et la pérennité de votre investissement.

Grâce à ce type d’investissement, vous bénéficiez d’un avantage conséquent sur la fiscalité appliquée aux revenus. En effet, vous bénéficiez de l’amortissement comptable du bien que vous pouvez déduire des revenus issus de l’investissement. Ainsi, 80% à 90% des revenus sont exonérés de toute fiscalité.

Les placements financiers

Assurance vie

C’est certainement, avec le Livret A, le placement privilégié des français. En effet, les contrats d’assurance vie regroupent plusieurs avantages. Pendant la phase d’épargne, ils vous procurent la possibilité d’investir dans des supports à capital garanti comme le fonds Euro mais également dans des supports financiers et immobiliers.

Les gains réalisés sur le contrat ne subissent pas de fiscalité du moment qu’ils restent au sein du contrat. Si en revanche vous devez sortir une partie des fonds de votre contrat, une fiscalité particulière s’applique en fonction de l’ancienneté du contrat et du montant que vous détenez :

Avant le 27 septembre 2018 Après le 27 septembre 2018
< 150 000€ Entre 0 et 4 ans : 35% PFL et 17,2% PS

Entre 4 et 8 ans : 15% PFL et 17,2% PS

Après 8 ans : 7,5% PFL
+ abattement de 4 600€/9 200€ et 17,2% PS
Entre 0 et 4 ans : 35% PFL et 17,2% PS

Entre 4 et 8 ans : 15% PFL et 17,2% PS

Après 8 ans : 7,5% PFL
+ abattement de 4 600€/9 200€ et 17,2% PS
> 150 000€ Entre 0 et 4 ans : 35% PFL et 17,2% PS

Entre 4 et 8 ans : 15% PFL et 17,2% PS

Après 8 ans : 7,5% PFL
+ abattement de 4 600€/9 200€ et 17,2% PS
Entre 0 et 8 ans : 30%

Après 8 ans : 30%
+ abattement de 4 600€/9 200€

Autre avantage, non négligeable en cas de décès vous bénéficierez :

  • Pour toutes les sommes versées avant vos 70 ans de 152 500€ d’exonération de droits de succession pour chaque bénéficiaire.

  • Pour les sommes versées après vos 70 ans, l’exonération se limitera à 30 500€ de versement tout bénéficiaires confondus.


J'en profite


PERP et Madelin Retraite

Il s’agit à ce jour de la seule solution spécifiquement dédiée à la retraite. Ainsi grâce à la déduction des versements de votre revenu imposable, vous pouvez profiter d’une partie de vos impôts pour vous préparer un complément de revenus. Mais la déduction est plafonnée ; ainsi pour chaque contribuable, vous avez la possibilité de déduire jusqu’à :

  • Pour le PERP : 10% de votre revenu imposable dans la limite de 30 432€

  • Pour le Madelin retraite : 10% du bénéfice imposable dans la limite de 313 824 € en 2017 auquel s’ajoute 15% du bénéfice imposable sur la fraction comprise entre 39 228 € et 313 824 €.

Il faut cependant savoir que les sommes versées sur ce type de solutions sont véritablement bloquées jusqu’à l’âge de départ à la retraite. Une fois l’âge de la retraite atteint, vous pourrez récupérer le capital sous forme de rentes. Il est à noter que pour le PERP, vous pourrez également débloquer 20% sous forme de capital.



L’âge de mise en place va déterminer votre budget

Nous l’avons dit au début de ce guide mais l’âge de la mise en place de ces solutions à une grande importance. Plus vous commencerez jeune, plus le budget à consacrer à ce type d’opération sera réduit. Nous allons donc étudier les montants nécessaires à consacrer à ce projet pour atteindre un objectif de 2 000€/mois de complément de revenu à la retraite.

SCPI

Pour obtenir un complément de revenu de 2 000€ par mois issu des SCPI, il vous faut être propriétaire d’un équivalent de 480 000€ de parts de SCPI, qui sur une base de 5% de rendement, vous rapporteraient 24 000€ de rentes complémentaires.

A 30 ans

Etant donné qu’il vous reste, entre vos 30 ans et vos 65 ans, plus de 25 ans, vous pouvez financer vos parts à l’aide d’un emprunt d’une durée de 25 ans par exemple. Dans ce cas, si nous faisons la différence entre les loyers et le crédit à honorer, il vous faut consacrer l’équivalent de 180€ par mois à cet investissement.

Mais attention, un critère important qui peut compliquer vos projets : votre taux d’endettement. Il est nécessaire de laisser votre conseiller Netinvestissement s’occuper de votre dossier de financement pour qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises.

A 40 ans

Il vous reste également 25 ans avant l’âge de départ à la retraite, vous pouvez donc également vous préparer une rente de 2 000€ par mois en passant par le levier du crédit et en consacrant 180€ de budget mensuel avant fiscalité.

A 50 ans

A 50 ans, il ne vous reste plus que 15 ans avant votre départ à la retraite, il faut dès lors réduire la durée du prêt afin que vous soyez libre d’engagement pour profiter de l’intégralité des revenus issue des SCPI au moment de la retraite.

Ainsi si vous empruntez 480 000€ sur 15 ans, vous devez compenser la différence entre les loyers et les mensualités de crédit pour un montant de 1 123€/mois. Ou bien faire un apport de capital au départ pour limiter l’impact en termes d’épargne mensuelle.

J'en profite


LMNP

Dans le cadre d’un LMNP, il vous faut prévoir un patrimoine de l’ordre de 600 000€ sur une base de rentabilité de 4% pour obtenir une rente mensuelle nette de 2 000€. Vous devez donc passer par l’intermédiaire d’un crédit immobilier une fois encore.

A 30 ans

A cet âge vous pouvez emprunter sur 25 ans et de fait profiter d’un complément de revenus avant votre départ à la retraite. Il vous faudra dès lors assumer un effort d’épargne de l’ordre de 730€ par mois qui vous permettra d’être à l’équilibre entre le paiement du prêt et les loyers.

A 40 ans

Il vous reste également 25 ans avant l’âge de départ à la retraite, vous pouvez également vous préparer une rente de 2 000€ par mois en passant par le levier du crédit et en consacrant 730€ de budget mensuel avant fiscalité.

A 50 ans

A 50 ans, il ne vous restera plus que 15 ans avant votre départ à la retraite, il faudra dès lors réduire la durée du prêt que vous soyez libre d’engagement pour profiter de l’intégralité des revenus issue des SCPI au moment de la retraite.

Ainsi si vous emprunter 600 000€ sur 15 ans, vous devrez compenser la différence entre les loyers et les mensualités de crédit pour un montant de 1 900€ par mois. Ou bien faire un apport de capital au départ pour limiter l’impact en termes d’épargne mensuelle.



Le PERP et le Madelin retraite

Pour bénéficier d’une rente de 2 000€ par mois, vous devrez vous constituer un capital de 750 000€ ce qui vous imposera, sur une base de 3% de rendement, un effort d’épargne mensuel :


Age de la mise en place Effort d’épargne mensuel
30 ans 1 000€
40 ans 1 700€
50 ans 3 330€

Mais il ne faut pas négliger la réduction d’impôts liée à ce type d’investissement. Ainsi en fonction de votre tranche marginale d’imposition votre réel effort d’épargne sera :


Tranche marginale d’impôts Effort d’épargne avant réduction Effort d’épargne après réduction
14% 1 000€ 860€
1 700€ 1 462€
3 330€ 2 863€
30% 1 000€ 700€
1 700€ 1 190€
3 330€ 2 331€
41% 1 000€ 590€
1 700€ 1 003€
3 330€ 1 964€
45% 1 000€ 550€
1 700€ 935€
3 330€ 1 831€

Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

L’assurance vie

Etant donné qu’il existe deux types de sortie pour un contrat d’assurance vie, vous pourrez sortir soit sous forme de rentes viagères, soit sous forme de rachats périodiques avec ou sans épuisement du capital.

Sortie en rente

Pour bénéficier d’une rente de 2 000€ par mois, vous devrez vous constituer un capital de 750 000€, ce qui vous imposera sur une base de 3% de rendement, un effort d’épargne mensuel :


Age de la mise en place Effort d’épargne mensuel
30 ans 1 000€
40 ans 1 700€
50 ans 3 330€

Sortie avec rachat partiel sans épuisement du capital

Pour pouvoir profiter de rachats partiels sans consommer votre capital, il vous faudra sur une base de 3% de rendement, un capital de 800 000€. Pour atteindre ce capital, vous devrez mobiliser mensuellement les montants suivants :


Age de la mise en place Effort d’épargne mensuel
30 ans 1 076€
40 ans 1 650€
50 ans 3 250€

Sortie avec épuisement du capital

Selon la durée sur laquelle vous allez souhaiter consommer votre capital, le montant de l’épargne à constituer sera différent.


Durée des rachats Montant de l’épargne Budget mensuel à 30 ans Budget mensuel à 40 ans Budget mensuel à 50 ans
10 ans 225 000€ 300€ 500€ 980€
20 ans 380 000€ 511€ 1 085€ 1 650€
30 ans 500 000€ 879€ 1 430€ 2 170€


Conclusion

Comme nous venons de le voir, il existe de multiples solutions pour parvenir à un complément de revenu de 2 000€ mensuel.

Mais un point important que nous n’avons pas abordé sur les différentes solutions est l’approche fiscale de chacune d’entre elles. En effet, le rendement d’un placement ne peut être la seule variable à ajuster, en particulier sur le long terme. Soyez donc vigilant.

Pour prendre en compte cette donnée qui a tout de même une grande importance, un conseiller Netinvestissement peut réaliser avec vous un audit patrimonial de votre situation et vous accompagner dans le choix et la mise en place des solutions.

Il faut en effet que les solutions soient adaptées à votre situation et aux différentes appétences que vous pouvez avoir.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides