Placements : que faire avec une épargne de 200 à 300€ par mois ?

Visa expert

L’article « Placements : que faire avec une épargne de 200 à 300€ par mois ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 1098 fois

Comment épargner en 2017 ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour bien choisir les meilleurs placements en 2017

Beaucoup d’épargnants par manque de conseil ou de réactivité de leur banquier laissent dormir leurs liquidités sur des comptes courants ou des livrets alors qu’ils pourraient les faire fructifier sur des solutions de placement plus dynamiques. Il y a en effet aujourd’hui un large panel de solutions immobilières ou financières qui sont proposées sur le marché de la gestion de patrimoine.

Dans cet environnement complexe, beaucoup d’investisseurs ont du mal à prendre la bonne décision. Vous trouverez au sein de ce guide les solutions les plus adaptées en fonction du projet que vous souhaitez préparer avec un budget d’épargne mensuelle de 200€ à 300€.

Sommaire

Je souhaite me constituer un capital

1) Investissez en assurance vie

L’assurance vie reste toujours la solution préférée des français. Cette grande boite à outils englobe un grand nombre d’avantages. Malgré la nouvelle fiscalité, avec l’apparition de la Flat TAX, elle reste l’un des placements financiers les plus intéressants du marché. En effet, elle permet notamment de bénéficier d’un abattement de 152 500€ par bénéficiaire en cas de décès pour les versements effectués avant 70 ans. Au-delà de 70 ans, ce sera 30 500€ de versement exonéré tous bénéficiaires confondus.

L’un des autres points forts de l’assurance vie est la disponibilité des fonds. Vous pouvez, si vous le souhaitez, récupérer une partie ou la totalité des fonds à tout moment. Il y aura de fait une fiscalité particulière en fonction de l’ancienneté du contrat sur les intérêts que vous récupérez lors du rachat.

Pour vous permettre d’obtenir des rendements bien plus intéressants que sur votre Livret A ou vos assurances-vie bancaires, votre conseiller Netinvestissement vous accompagne dans la création d’une allocation financière sur mesure. Pour exemple, pour une allocation équilibrée investie pour 50% en fonds Euro et 50% en Unités de Comptes, les rendements espérés peuvent atteindre 4% à 6% en moyenne pondérée.

Le dernier avantage d’un investissement mensuel dans un contrat d’assurance vie est le lissage des variations des différents supports en Unités de Compte. Ainsi, vous pouvez espérer bénéficier d’une performance supérieure grâce à ces abondements mensuels sur le contrat. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous des exemples de capital créé pour un effort d’épargne mensuel de 200€ et 300€ pendant plusieurs durées avec un taux de rendement pondéré moyen de 4% :

Durée Versement
200€/mois
Versement
300€/mois
10 ans 29 139€ 43 709€
20 ans 72 568€ 108 853€
30 ans 136 854€ 205 281€
40 ans 232 013€ 348 019€


Je souhaite me préparer un complément de revenu à la retraite

2) J’investi dans un contrat PERP

C’est la seule solution du marché qui est exclusivement dédiée à la préparation à la retraite. Il vous permet grâce à des versements mensuels de vous préparer un capital qui sera versé sous forme de rentes au moment de la retraite. Le PERP bénéficie d’une grande souplesse d’utilisation puisque vous pouvez stopper ou reprendre les versements à tout moment. Par contre les liquidités investies sur ce contrat seront bloquée jusqu’au jour de départ à la retraite.

Il faut savoir que vos versements seront déduits de votre revenu imposable dans la limite de 10% de ce revenu. Là aussi, votre conseiller Netinvestissement peut vous accompagner dans la conception d’une allocation financière adaptée à votre profil et à vos projets.


Ne ratez rien de nos conseils
Inscrivez-vous à la newsletter

OK

3) J’investi dans la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP)

C’est l’un des investissements immobiliers les plus adaptés à la création de compléments de revenus. Dans ce type d’investissement, vous devenez propriétaire d’une chambre étudiante ou d’une chambre en EHPAD par exemple, et une fois le bail commercial signé avec le gestionnaire de la résidence, vous commencez à toucher vos loyers de manière trimestrielle. Il est également prévu dans ces baux la prise en charge des petites et des grosses réparations qui sont comprises dans l’article 605 et l’article 606. Nous préconisons dans le cadre d’un EHPAD la prise en charge de l’article 606 par le gestionnaire pour ne pas avoir d’importants frais en cas de remise aux normes de l’établissement.

Mais le principal avantage de ce type d’investissement est la fiscalité appliquée aux revenus générés par l’opération. En effet, vous avez la possibilité d’amortir comptablement votre bien ce qui vous permet de bénéficier d’une exonération d’imposition sur quasiment 90% des revenus.

Vous profitez ainsi de la sécurité d’un investissement immobilier sans en avoir à supporter la gestion.

4) J’investi dans des SCPI à crédit

Les SCPI sont devenues une valeur refuge pour un grand nombre d’investisseurs qui, lassés des soucis liés à l’investissement immobilier, se réfugient dans la « pierre papier ». Grâce à ce type d’investissement, vous devenez propriétaire d’une partie d’un parc immobilier totalement géré par des professionnels du secteur. En contrepartie, vous touchez des loyers trimestriels et vous profitez de la revalorisation des parts dans le temps. Avec le nombre de biens et de locataires présents à l’intérieur d’une SCPI, vous profitez également de la mutualisation des risques et de la diversification des cibles locatives.

Grâce à l’utilisation du levier du crédit et des taux bas pratiqués à l’heure actuelle, vous pouvez investir sur un montant plus important de parts. Les 200€ à 300€ d’épargne mensuelle vous serviront à combler la différence entre le montant du prêt et les loyers perçus.


Je m'inscris



Je veux réduire mes impôts

5) J’investi dans le cadre du dispositif Pinel

Il portera encore ce nom jusqu’à la fin de l’année, et sera remplacé par un autre dispositif au début de l’année 2018. Ce dispositif vous permet de réduite votre impôt sur le revenu. Ainsi en investissant dans un logement neuf et en vous engageant à le mettre en location, vous pouvez obtenir jusqu’à 21% du montant du bien en réduction d’impôts. Par exemple, si vous investissez dans un bien d’une valeur de 200 000€, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt d’un maximum de 42 000€ étalée sur 12 ans de la manière suivante :

  • De la 1er à la 9ième année : 4 000€ par an (2% du montant investi)

  • De la 10ième année à la 12ième année : 2 000€ par an (1% du montant investi)

Mais vous n’êtes pas obligé de vous engager pendant 12 ans dès le départ. Vous choisissez au départ 6 ans ou 9 ans et vous pouvez une fois la neuvième année passée prolonger d’une année supplémentaire jusqu’à la 12ième.

Il faudra bien sûr que vous financiez le bien avec un crédit dont vous pouvez déduire les intérêts de vos revenus fonciers. Pour payer ce prêt, vous utilisez les loyers, le montant de la réduction d’impôts et vous devez compléter avec un effort d’épargne compris entre 200 € et 300 €.

Une fois le dispositif terminé vous pouvez récupérer un capital si vous vendez le bien. Selon la valorisation du bien immobilier et la durée du prêt, vous pouvez espérer un gain net sur l’opération de 35 000€ à 75 000€. Ce gain est constitué de votre réduction d’impôts principalement mais également d’une potentielle revalorisation du bien immobilier. Attention, la revalorisation d’un bien immobilier reposant sur de nombreux facteurs d’incertitudes dans le temps, ne faites pas reposer l’intérêt d’une telle opération sur une éventuelle plus-value à la sortie.

6) J’investi dans le cadre d’un PERP ou d’un Madelin retraite

Nous en avons parlé précédemment, le PERP ou son homologue réservé aux professionnels non-salariés, qui vous permet de vous créer un complément de revenu à la retraite, est également une solution adaptée si vous recherchez à obtenir une réduction d’impôts.

Ainsi l’ensemble des cotisations que vous versez sont déductibles de votre revenu imposable ou de votre bénéfice si vous êtes un professionnel non salarié. De cette manière, si vous investissez entre 200 € et 300 € chaque mois, pouvez réaliser une économie d’impôts du montant précisé dans le tableau ci-dessous :

Taux marginal d’imposition Versement
200€/mois
Versement
300€/mois
14% 336€(1) 504€(1)
30% 720€(1) 1 080€(1)
41% 984€(1) 1476€(1)
45% 1 080€(1) 1 620€(1)

(1) de réduction d’impôts

Conclusion

Nous venons de le voir une nouvelle fois : il n’existe pas de solution universelle pour un projet d’investissement.

Un budget de 200€ à 300€ d’effort d’épargne mensuel permet de répondre à un grand nombre d’objectifs, que ce soit pour préparer votre retraite, vous créer un capital ou réduire vos impôts.

En vous rapprochant de votre conseiller Netinvestissement, vous pouvez déterminer la stratégie à mettre en place la plus adaptée à votre projet de vie. Il vous accompagnera tout au long de sa réalisation.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides