La Bourse : meilleur placement financier sur deux siècles

Visa expert

L’article « La Bourse : meilleur placement financier sur deux siècles » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 20/05/2016

Depuis les années 1800, les actions sont considérées comme une valeur refuge sur un investissement long terme. Cependant, elles sont davantage risquées sur une période plus courte. Leur volatilité est un facteur de risque important. Selon une étude réalisée par Allianz Global Investors, ces actifs financiers risqués sont le placement le plus rémunérateur depuis plus de deux siècles. Quelles sont les performances de la bourse durant ces décennies ? Faut-il privilégier le long terme ? Nous allons répondre à ces questions au fil de ce sujet d’actualité.

Bourse

Des performances réelles

Sur chaque période glissante de 30 ans, depuis 1800, les actions ont généré des performances positives réelles. Le rendement annuel net d’inflation est en moyenne de 6,95%. Les actionnaires ont oscillé entre un point bas de 2,81% entre 1903 et 1933, et un point haut de 10,63% entre 1857 et 1887. Cette moyenne se base sur l’indice boursier américain de référence, le SP 500. Dans un contexte où les taux vont jusqu’à être négatif, cette étude soulève les performances historiques des actions.

La bourse : risquée à court terme ?

Les actions se montrent très volatiles sur les marchés. Actuellement, dans une période où les taux d’intérêt sont historiquement bas, les fluctuations sont très nombreuses, et le risque est présent. Mais la rentabilité est belle est bien au rendez-vous. En comparaison avec un placement en emprunt d’Etat par exemple, qui est beaucoup moins rémunérateur. Il faut donc faire le choix de votre placement, en fonction de la durée de votre investissement, et des objectifs attendus. De cette manière, il s’adaptera à vos projets.

Conclusion

Ainsi, la capacité de performance sur le long terme des actions peut se révéler surprenante. Il est important de comprendre que, plus l’horizon d’investissement est long, plus l’association rendement/risque est supérieure au rendement des obligations. Il serait intéressant de comparer également ses actifs financiers à d’autres placements plus traditionnels, comme l’immobilier où l’or.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides