Bourse : la stabilisation devra encore attendre

Visa expert

L’article « Bourse : la stabilisation devra encore attendre » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 15/09/2015

Le lundi noir du 24 août laisse encore des traces sur les marchés financiers. L’explosion de la bulle chinoise a fortement secoué les marchés ses dernières semaines. Alternant des phases de hausses et de baisses importantes, la volatilité a été le maître mot de ces dernières semaines boursières. Malgré les interventions de l’état chinois, les marchés ne sont toujours pas rassurés.

bourse4

En effet, la décision de la banque centrale chinoise de dévaluer le renminbi a affolé les places financières du monde entier. La poursuite de la baisse du renminbi dans les jours suivants à fait craindre en l’entrée d’un cycle de dévaluation. Ce phénomène a été en outre attisé par la baisse des exportations. Pourtant, même si le ralentissement de l’économie chinoise ne fait aucun doute, aucun élément ne fait ressortir une contraction de l’économie chinoise. Et même si à court terme, le renminbi pourrait être amené à baisser face au dollar, la Chine devrait conserver une avance de croissance sur les pays développés. Par ailleurs, les marchés chinois ont limité la baisse en terminant sur un -2.2%.

Coté américain la pression est double. D’un côté, il faut gérer l’éclatement de la bulle chinoise et de l’autre anticiper la stratégie monétaire de la réserve fédérale. Cette deuxième partie devrait être éclaircie suite à la réunion de la FED qui aura lieu mercredi 16 septembre et jeudi 17septembre. La décision sur la politique de taux de la Fed est fortement attendue par le monde financier. Deux courants de pensée s’opposent ici. Le premier espère que les taux américains remontent pour laisser encore l’économie américaine prospérer et l’autre espère une remontée qui enverrait un signal de consolidation de l’économie américaine.

En effet, l’économie américaine a une majorité de ses indicateurs au vert. Le taux de chômage encore en recul est à 5.1% de la population active mais avec un nombre de création d’emplois en deçà des prévisions des spécialistes. Malgré ces indicateurs le marché a fini sa semaine sur une baisse de 3%.

Coté européens les marchés terminent également sur une baisse contenue allant de -1.5% en Italie à -3.4% pour la France. Là aussi, l’environnement international a pesé sur les marchés européens. Mario Dragui, s’est montré très insistant sur le taux de change euro/dollars, l’inflation et sur le manque de visibilité de la croissance européenne. Il a même annoncé une inflation négative pour les mois à venir tout en précisant que la BCE serait là pour agir en injectant des liquidités monétaires massives au-delà de septembre 2016, date à laquelle elle était garantie.

Conclusion

La volatilité présente sur les marchés devrait être encore présente quelques semaines. L’annonce de la FED, jeudi 17 septembre devrait redéfinir des tendances fortes. Mais il faudra surement attendre également le retour au calme sur les marchés asiatiques. L’Europe quant à elle, doit continuer à se redresser économiquement, mais la fin de l’année s’annonce plutôt positive avec des indicateurs macroéconomiques qui semblent aller dans le sens d’une reprise progressive.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides