CAC 40 : des prévisions optimistes pour 2013

Visa expert

L’article « CAC 40 : des prévisions optimistes pour 2013 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 09/01/2013

Suite aux bons résultats de l’indice pour 2012, la majorité des professionnels du secteur s’attend à une nouvelle progression sur les 12 prochains mois. Celle-ci cependant ne sera sans doute pas aussi forte que l’an passé.

bourse

Retour sur 2012

2012 a été une très belle année pour le CAC 40 avec une progression de 15,23% ce qui est sa meilleure performance depuis 2009. Même si la bourse est encore très éloignée de son niveau de 2007 (et à fortiori de 2000), le pire a été écarté.


On doit en grande partie cela à l’action des banques centrales, et en particulier de la BCE, qui ont dissipé le doute sur le risque systémique des marchés économiques et financiers européens. C’est notamment le discours en faveur du sauvetage à tout prix de l’euro, prononcé début juillet par le président de la banque centrale européenne Mario Draghi, qui a rassuré les marchés sur ce point. Cette annonce leur a prouvé que la BCE était en mesure de soutenir les pays qui en avaient besoin en investissant sur leur dette, ce qui a entre autre permis de faire baisser les taux italiens et espagnols.

Le deuxième élément qui a rassuré les marchés fin 2012 est l’accord trouvé entre républicains et démocrates sur le « mur budgétaire » (fiscal cliff) qui a démontré aux investisseurs la capacité des politiques américains à se mettre d’accord quand la situation l’exigeait.

2013, la reprise

Même si l’environnement économique n’est toujours pas exceptionnel en ce début d’année, un bon nombre d’experts s’accorde sur une « reprise graduelle » en 2013 et ce, grâce à plusieurs facteurs :

  • le retour des flux vers le marché des actions
  • les primes de risque qui devraient continuer de diminuer
  • les aléas politiques qui se sont dissipés


On peut ajouter à cela que les actions restent la classe d’actifs la moins coûteuse tout en offrant des rendements moyens supérieurs à 3,5%.

construction-patrimoine1

Ces différents facteurs conduisent les experts à anticiper un CAC 40 s’approchant des 3900 voir des 4000 poins en 2013 !


Attention tout de même aux points de tension qui existent ainsi qu’aux facteurs de risque comme les échéances politiques en Italie et en Allemagne, la baisse des taux obligataires en Espagne (qui pourrait encourager le gouvernement à ne pas faire appel à l’aide européenne), les déceptions potentielles du plan de relance chinois ou encore les discussions politiques aux Etats-Unis sur la dette et sur les coupes budgétaires.

Les valeurs à privilégier

Dans ce contexte, certains types de valeur vont probablement tirer leur épingle du jeu. On peut penser à celles de la Santé dont le potentiel reste très important dans les pays émergents (exemple : Sanofi) ou encore les financières dont la décote reste encore très élevée (exemples : Société Générale, Axa, BNP Paribas,..).

Conclusion

Malgré les bonnes performances de 2012, l’indice reste très loin de son plus haut historique ce qui laisse envisager des perspectives de gains encore élevés à moyen terme. Pour optimiser la rentabilité de vos investissements, préférez des enveloppes fiscales telles que le PEA ou l’ Assurance vie, toujours très attractives sur le plan fiscal plutôt que le compte-titre ordinaire qui est devenu bien plus exposé à l’impôt avec les nouvelles règles fiscales votées en 2012 (suppression du prélèvement forfaitaire libératoire).

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides