Generali réoriente sa stratégie

Visa expert
Franck Fargerelle avatar auteur
Par Franck Fargerelle
Le 24/05/2017

L’article « Generali réoriente sa stratégie » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Suite à la baisse de son bénéfice net au premier trimestre de cette année et du fait des taux d’intérêt faibles, la compagnie d’assurance Generali envisage de développer une nouvelle stratégie centrée sur la gestion d’actifs. Son objectif est d’étendre les services et les solutions d’investissements proposées à ses clients afin de trouver de nouvelles sources de profits et améliorer ses résultats financiers.

La société de gestion qui tire son épingle du jeu dans un contexte d’incertitude

La situation financière actuelle de Generali

Au premier trimestre de cette année, le bénéfice net de Generali enregistre une baisse de 9% et passe à 535 millions d’euros. Cette baisse du bénéfice net a entraîné une baisse de 2.42% de la valeur du titre en bourse, passant à 14.92€. Cette baisse du cours de bourse reste tout de même à relativiser étant donné que la valeur du titre a progressé de 13.8% depuis l’année dernière.

Generali reste le troisième assureur européen et son bénéfice opérationnel, quant à lui, a augmenté de 4.2%, ce qui n’est pas négligeable. Finalement, malgré une réaction négative du marché suite à l’annonce de la baisse du bénéfice net, la situation de Generali se maintient.

Le taux de rendement des capitaux propres (ROE : return on equity) progresse et dépasse les 13%, qui correspond à l’objectif suivi par Generali. Le ratio économique de solvabilité augmente lui aussi, ce qui signale de bonnes performances pour le groupe en termes de solidité financière.

Un contexte peu favorable justifiant la baisse du bénéfice net de Generali

La baisse du bénéfice net de Generali peut s’analyser comme la conséquence de trois facteurs :

  • Les faibles taux d’intérêt qui génèrent de faibles rendements sur les placements financiers. Il est en effet aujourd’hui plus difficile d’obtenir des rendements élevés sur des obligations ou dans le secteur de l’immobilier, ce qui réduit l’attractivité des investissements financiers et immobiliers.
  • La fiscalité qui a des conséquences importantes sur les investissements et les rend moins intéressants.
  • La volatilité des marchés financiers qui créée des fluctuations à la hausse comme à la baisse sur la valeur des investissements financiers.

La nouvelle stratégie envisagée par Generali : la gestion d’actifs

Pour contrer cette baisse du bénéfice net et développer de nouvelles sources de profits, Generali envisage d’élargir son activité et d’étendre les services et solutions offertes à ses clients en se lançant dans la gestion d’actifs. Il s’agit d’apporter de nouvelles solutions d’investissements adaptées aux entreprises européennes et de proposer aux particuliers de nouveaux produits d’épargne.

Pour ce faire, Generali prévoit de développer des plateformes dédiées à la gestion d’actifs, afin d’augmenter le nombre d’actifs gérés par le groupe et, par conséquent, augmenter son bénéfice net. De cette façon, le groupe, en plus de gérer ses propres actifs, proposera à ses clients de gérer les leurs. Cette nouvelle stratégie est ambitieuse car derrière le développement dans la gestion d’actifs, deux objectifs sont poursuivis par Generali: l’augmentation des revenus et la réduction des coûts.

Conclusion

Les résultats de Generali au premier trimestre de cette année sont mitigés. D’un côté, le groupe a enregistré une hausse de son bénéfice opérationnel et une hausse de la valeur de son titre l’année dernière. D’un autre côté, face à un environnement défavorable notamment du fait des faibles taux d’intérêt, Generali enregistre une baisse de son bénéfice net. Le marché a réagi négativement à cette baisse : le cours de bourse a diminué suite à l’annonce. Pour y remédier, Generali envisage de développer une nouvelle stratégie centrée sur la gestion d’actifs. L’idée est de proposer de nouvelles solutions d’investissements afin de générer de nouveaux profits et de réduire les coûts en augmentant le nombre d’actifs gérés par le groupe.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Franck Fargerelle , Directeur Stratégie entreprise

Franck Fargerelle débute sa carrière dans le secteur immobilier à la fin des années 90. En 2000, il intègre la Banque Cortal Consors en tant que conseiller financier avant d’occuper le poste de Directeur Commercial. En 2006, il intègre Fidelity AM, la plus importante société de gestion de fonds indépendante au monde où il y entre en tant que Directeur Associé sur le marché Français spécialisé dans la distribution de fonds d’investissements. En parallèle, Franck est également chargé d’enseignement à Science-politique. Après 10 ans passés chez Fidelity il décide de rejoindre Netinvestissement en s’y associant afin d’y créer l’entité Corporate par le biais de Netinvestissement Entreprise.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides