Hausse des Bourses européennes après Pâques

Visa expert

L’article « Hausse des Bourses européennes après Pâques » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 30/03/2016

La bourse de Paris a clôturé en hausse (+0,85%) après quatre jours de pause, pour le long weekend de Pâques. Elle récupère ainsi, une partie de ce qu’elle a perdu jeudi avant la clôture. A la veille du long week-end de Pâques, la Bourse de New York a terminée proche de l'équilibre, mais elle enregistrait sa première semaine en retrait, après plus d’un mois de hausse.

Toutefois, les investisseurs européens se sont montrés prudents. L’attente du discours de Janet Yellen, Présidente de la FED, Banque Centrale Américaine, se faisait ressentir. Comment expliquons nous ces résultats sur les marchés ? Quelles ont été les grandes lignes du discours de la Présidente de la FED et de ses représentants ?

L’avant-Pâques

L'indice CAC 40 a pris 36,99 points à 4 366,67 points, dans un volume d'échanges faible de 2,7 milliards d'euros. Jeudi, il avait fini en forte baisse de 2,13%. La place parisienne a démarré sur de bons résultats, avant de perdre un peu de terrain au cours de la séance, restant toujours bien orientée.

En résumé, le rebond a été stoppé par la baisse des cours du pétrole d'un côté, et une ouverture en léger repli, des marchés américains de l'autre. Bien entendu, tout cela était constamment accompagné par la méfiance des investisseurs qui attendaient impatiemment le discours au sujet de la FED.

Janet Yellen

Le discours de Janet Yellen

Le message de prudence et le ton accommodant, tous deux adoptés par la Présidente de la FED ont été apprécié des opérateurs.

Dans son discours prononcé devant l'Economic Club de New York, la patronne de la Fed s'est donc montrée prudente, en ce qui concerne la hausse des taux directeurs américains. Janet Yellen a tout d’abord estimé que les risques pesant sur l'économie mondiale ne devraient pas avoir d'impact profond sur l'économie américaine. Cependant, elle a jugé qu'il reste approprié pour la Réserve fédérale, de procéder "prudemment" dans le resserrement de sa politique monétaire.

Les marchés ont interprété ces propos de la manière suivante : la Fed ne relèvera sans doute pas ses taux à sa prochaine réunion les 26 et 27 avril.

Conclusion

Ainsi, la période du weekend de Pâques a été une phase d’attente sur les marchés boursiers. Le discours de la FED était très attendu par l’ensemble des bourses européennes. La remontée des taux était le sujet de tous les instants, mais Janet Yellen a su rassurer, au travers d’un discours sur le thème de la prudence. La FED devrait continuer la remontée de ses taux directeurs de manière subtile.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides