L’intelligence artificielle dans la finance : une menace ?

Visa expert
avatar
Par Karl Toussaint du Wast
Le 06/11/2017

L’article « L’intelligence artificielle dans la finance : une menace ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Le sujet abordé aujourd’hui est en lien avec la vague de transformation digitale qui touche aujourd’hui nos sociétés modernes et les individus qui les composent. Cette vague a vu l’émergence de nombreuses entreprises disruptives, dont les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui redéfinissent les règles du jeu économique et font évoluer nos habitudes.

Cette vague fait que chaque individu, chaque salarié échangent, recherchent, décident et donc consomment différemment. Il convient de saisir l’importance de l’enjeu pour les entreprises qui, au-delà du défi technologique et économique que la digitalisation suppose, doivent dès à présent modifier en profondeur la culture d’entreprise et leur manière d’appréhender leur métier d’origine.

Les menaces potentielles

Les attaques les plus connues sont celles qui ciblent les particuliers mais les entreprises ne sont pas pour autant hors de danger, bien au contraire. Ces attaques visent à obtenir des informations personnelles, comme des données bancaires et confidentielles, des identifiants et des mots de passe, afin de les exploiter ou de les revendre. Les conséquences financières, économiques et sociales d’attaques de grande ampleur seraient désastreuses et peu d’acteurs en sont aujourd’hui pleinement conscient. En effet, les particuliers et les entreprises effectuent un certain nombre d’actions qui les exposent à des risques notamment sur le stockage de données confidentielles.

Parallèlement, en cas de choc financier, il pourrait exister d’autres effets secondaires : l’ensemble des intelligences artificielles ont été conçues pendant des périodes de faible volatilité sur les marchés. Ce qui laisse penser, qu’en cas de choc économique majeur, elles ne sauront pas prendre les décisions optimales.

De plus, les changements croissants de ces technologies représentent aussi un risque : la difficulté à évaluer les capacités de ces « machines auto apprenante ». En effet, il existe un manque de ressources internes capables de comprendre et de superviser ces logiciels.

Au vu du contexte et tout en prenant en considération le potentiel de ces technologies pour améliorer la qualité supports financiers, l'efficacité des marchés financiers ou encore la détection des fraudes, le Conseil de Stabilité Financière demande un examen approfondi de ces intelligences artificielles. « Il est important que les progrès de l'intelligence artificielle aillent de pair avec les progrès de l'interprétation des résultats des algorithmes utilisés et de leurs implications » explique l’institution.

Conclusion

Afin de profiter au maximum des effets positifs de la digitalisation, il est donc primordial de mettre en place des garde-fous qui permettent d’éviter les dérives. Cela passe d’abord par l’action publique à travers la loi et les différents organismes de surveillance.

Vous souhaitez contacter Netinvestissement pour bénéficier de stratégies objectives répondant à vos objectifs financiers, fiscaux et patrimoniaux ? Découvrez notre Tchat ! Nos conseillers spécialisés vous répondent en direct. Le concept de gestion de patrimoine connecté vous attend, n’hésitez plus.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides