La Française se développe à l’international

Visa expert

L’article « La Française se développe à l’international » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 11/07/2017

La Française, filiale de gestion d’actifs du Crédit Mutuel Nord Europe, explore de nouveaux territoires en augmentant la part des actifs gérés pour le compte d’investisseurs internationaux à 20% en 2020.

La Française se développe à l’international

La France fait partie des marchés très concurrentiel et le développement à l’international est devenu essentiel d’après Patrick Rivière, directeur général de La Française. Depuis quelques années, les asset managers se positionnent pour bénéficier du dynamisme du marché asiatique et attirer l'attention des investisseurs du Moyen-Orient ou des fonds de pension nord-américains.

L'objectif de la société de gestion est d’augmenter la part des actifs gérés pour le compte d'investisseurs étrangers de 10 % en 2015 à 20 % en 2020. Ce mouvement s’est déclenché fin 2016 avec 59,9 milliards d'euros d'actifs dont 13 % provenaient déjà de l'international. En Europe, la filiale est présente au Benelux, mais également en Espagne, en Italie et en Allemagne.

La société de gestion s’intéresse au projet Grand Paris

La Française Real Estate Partners travaille sur 750 millions d'euros en immobilier pour des investisseurs coréens. De plus, elle a accompli deux grandes acquisitions pour eux : la tour So Ouest à Levallois-Perret et l'immeuble du 115 rue Montmartre à Paris. « Nous visons désormais le Moyen-Orient et le Canada, d'abord avec une offre en immobilier. Nous regardons également du côté du Chili et du Pérou, qui comptent quelques gros fonds de pension. »

De plus, la Française s'intéresse principalement au Grand Paris. Elle vient de lancer un véhicule d'investissement dédié aux investisseurs institutionnels. Le premier closing du fonds, soit 500 millions d'euros visés, est prévu pour décembre prochain. Leur objectif étant de profiter du développement des quartiers où se situeront les 68 nouvelles stations de métro. Le projet de métro automatique du Grand Paris Express prévoit 200 km de lignes supplémentaires et représente 32 milliards d'euros d'investissements. « Le potentiel de développement immobilier est énorme : le projet du Grand Paris pourrait entraîner la création de 800 000 nouveaux emplois au total et 70 000 nouveaux logements par an », explique Guillaume Pasquier, responsable du développement des foncières à la Française Real Estate Managers. « Il faut cependant savoir identifier les zones les plus prometteuses : toutes ne se développeront pas de la même façon. »

Conclusion

La filiale de gestion d’actifs du Crédit Mutuel Nord Europe, La Française, veut se développer sur les marchés étrangers, néanmoins elle reste tout de même intéressée par le projet Grand Paris où elle a accompli deux importantes acquisitions pour des investisseurs européens. A suivre !

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides