CAC 40 : le résultat d’une embellie économique

Visa expert
Franck Fargerelle
Par Franck Fargerelle
Le 04/01/2018

L’article « CAC 40 : le résultat d’une embellie économique » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Rappel : le principal indice boursier de la bourse de Paris s’appelle le CAC 40 (Cotation Assistée en Continu) et reflète la tendance globale de l'économie des grandes entreprises françaises.

Lire attentivement les cours de la Bourse, c’est une étude ; acheter quelques valeurs, c’est une leçon. René Dorin.

La plus belle performance annuelle depuis 2013

Le CAC 40 a la pêche. Réalisant une progression de 9,26% sur l’année 2017, l’indice phare de la bourse de Paris vit sa plus belle performance annuelle depuis 2013 et retrouve ses plus hauts niveaux depuis la crise financière de 2008, en dépassant le cap des 5 500 points en novembre dernier.

Très peu linéaire encore cette année, le bilan 2017 du CAC 40 montre que les investisseurs se félicitent des bons résultats des entreprises au premier trimestre. Cependant, la bourse de Paris a été quelque peu influencée par plusieurs événements politiques tels que le premier et le second tour de l’élection présidentielle française, le discours de Mario Draghi du 27 juin ou encore l’espoir lié à la réforme fiscale américaine en septembre dernier.

Ainsi, la progression du principal indice boursier de la bourse de Paris est représentée par les entreprises qui le composent, mais est aussi impacté par l’environnement macroéconomique et ses acteurs.

Derrière l’indice

Bien qu’il connaisse une progression de près de 10%, le CAC 40 est le fruit de plusieurs entreprises très contrastées. D’un côté on note le sacre de LVMH, capable de détrôner Total dans sa capitalisation du CAC 40, ou la percée de Kering qui réalise la plus forte progression de l’indice (avec 84% et une neuvième place en termes de capitalisation). On y trouve également le retour de STMicroelectronics après 4 ans d’absence. A l’inverse, on trouve des entreprises comme TechnipFMC ou Carrefour qui réalisent la plus mauvaise performance du CAC 40 de l’année.

Ce document de 170 pages fait état de données montrant que le niveau médian des commissions perçues sur les introductions en Bourse aux Etats-Unis représente 7% du montant des fonds levés et jusqu'à 8% au Japon et en Chine, pays où elles ont doublé ces dernières années. Les entreprises européennes s'en sortent mieux, avec des commissions de l'ordre de 3% sur les fonds qu'elles lèvent sur les marchés.

Derrière les acteurs

Après le discours du président de la Banque Centrale Européenne (BCE) Mario Draghi le 27 juin au Portugal, les marchés avaient sur-réagi aux propos optimistes qui avaient été prononcés. À la suite de ce discours perçu comme un changement de ton de la part du Président de la BCE, l’euro a bondi de 8,34% et freiné la hausse de la bourse de Paris pour quelques mois.

Conclusion

S’il n’a pas eu de coup de pouce en fin d’année lui permettant de renouer avec les 10 % annuels de performance, 2017 aura pourtant été pour le CAC 40 un bon millésime avec une clôture à 5 315 points malgré une baisse de 1,58% sur le mois de décembre.

Du côté des valeurs, c’est bien Kering qui remporte la palme du palmarès avec une envolée de 84% de son cours en 2017.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Franck Fargerelle , Directeur Stratégie entreprise

Franck Fargerelle débute sa carrière dans le secteur immobilier à la fin des années 90. En 2000, il intègre la Banque Cortal Consors en tant que conseiller financier avant d’occuper le poste de Directeur Commercial. En 2006, il intègre Fidelity AM, la plus importante société de gestion de fonds indépendante au monde où il y entre en tant que Directeur Associé sur le marché Français spécialisé dans la distribution de fonds d’investissements. En parallèle, Franck est également chargé d’enseignement à Science-politique. Après 10 ans passés chez Fidelity il décide de rejoindre Netinvestissement en s’y associant afin d’y créer l’entité Corporate par le biais de Netinvestissement Entreprise.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides