Le marché des IPO reprend malgré le Brexit

Visa expert
avatar
Par Karl Toussaint du Wast
Le 13/04/2017

L’article « Le marché des IPO reprend malgré le Brexit » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

D’après une étude du cabinet PwC (Price Waterhouse Cooper) publiée lundi, le marché européen des introductions en Bourse (IPO) s’est repris progressivement au premier trimestre grâce aux grosses opérations en Espagne et au Royaume-Uni. Même après une année 2016 difficile, Londres reste la place la plus attractive.

"Alors que le premier trimestre 2016 a été affecté par l'incertitude politique et des inquiétudes concernant la croissance économique mondiale, les conditions cette année ont été plus favorables aux introductions en Bourse", a déclaré Lucy Tarleton, directrice de la division marchés de capitaux chez PwC Royaume-Uni, citée dans l'étude.

Constat d’une instabilité du marché

Malgré la mise en place de l’article 50 traitant des discussions sur le Brexit et les élections néerlandaises ce trimestre, l’instabilité du marché reste toujours faible ce qui "combiné à un environnement de taux d'intérêt bas", signifie qu'un "flux vigoureux d'IPOs" va commencer à émerger à travers le continent européen, a-t-elle ajouté.

Même si le nombre d’introductions en Bourse en Europe est resté constant par rapport au premier trimestre 2016, les montants levés ont néanmoins augmenté de 28%, soit 4,5 milliards d’euros.

Malgré le Brexit, la Bourse de Londres conserve sa place de leader en Europe avec vingt introductions en Bourse pour un montant global s’élevant à 2,1 milliards d’euros.

Cinq opérations importantes en mars

La fin du trimestre a été active puisque les cinq plus importantes opérations ont eu lieu au mois de mars. Les cinq opérations ont été l’entrée à la Bourse de Madrid de Prosegur Cash, filiale du convoyeur de fonds Prosegur, et du promoteur immobilier Neinor Homes pour approximativement 750 et 709 millions d’euros, puis celle de Londres avec la société d’investissement BioPharma Credit (705 milliards d’euros) et de Ocelot Partners (395 millions d’euros).

La Bourse de Madrid (1,5 milliard d'euros levés via 6 entrées en Bourse) et l'opérateur Nasdaq Nordic (400 millions d'euros levés via 13 opérations), qui gère les places de Stockholm, Copenhague, Helsinki, Reykjavik, Riga, Tallinn et Vilnius, complètent le podium.

Conclusion

Malgré l’annonce de la future sortie du Royaume-Uni de l’UE, le marché européen des introductions en Bourse se porte bien après une légère instabilité du marché. Cinq grosses opérations ont eu lieu au premier trimestre 2017 et au niveau mondial 380 introductions en Bourse ont été réalisées d’après PwC.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides