Trading en ligne : partenariats avec des clubs de foot

Visa expert

L’article « Trading en ligne : partenariats avec des clubs de foot » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 17/05/2016

Les sites de trading ont eu une idée en or : miser sur le football. Dans le but d’attirer toujours plus de Français en quête d’argent facile, les sociétés de trading ont misé sur un sport populaire, qui attire le plus grand nombre à parier en ligne. De nombreux clubs de football de Ligue 1, ou encore le Championnat de France, ont déjà signés des partenariats avec des plateformes à réputation sulfureuse. Comment les plateformes séduisent-elles ces grands clubs ? Quelles sont les limites de ces partenariats ?

De grands clubs ont succombé

Cinq clubs majeurs ont noué des partenariats avec des plateformes d’options binaires ou de Forex, agréés à Chypre, pour cette saison : l’AS Monaco, l’OGC Nice, l’Olympique Lyonnais, l’AS Saint Etienne ainsi que le Paris St Germain. Les grands clubs de foot ne sont pas très regardant lorsqu’il s’agit d’aller récolter l’argent provenant des sponsors. Et pourtant ! Aujourd’hui les pouvoirs publics tirent la sonnette d’alarme.

Des partenariats qui réveillent les autorités

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) redoute cette passion soudaine des sites de trading en ligne, pour les clubs de football. Effectivement, cette nouvelle cible va attirer un grand public sur ces sites de jeux. L’exposition au risque est donc plus importante et surtout chez les jeunes ! Certaines sociétés ont déjà étaient condamnées par les gendarmes chypriotes pour faux ordres de virement par exemple. Le risque d’arnaque financière est bien présent en ligne.

Conclusion

Ainsi, l’AFM suit de près les clubs de football et leurs sponsors, trader en ligne. L’utilisation de l’image grand public, qui est le foot, tend à attirer de plus en plus de parieurs sur des sites qui ne sont pas toujours sérieux. Le danger est bien réel, et les condamnations commencent à tomber, mais elles sont encore rares. Alors soyez vigilant, les français ont perdu 4,5 milliards d’euros, durant les six dernière années, sur les sites de trading illégaux.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides