Focus marchés (19/04/2017)

Visa expert
Franck Fargerelle avatar auteur
Par Franck Fargerelle
Le 19/04/2017

L’article « Focus marchés (19/04/2017) » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Marchés Boursiers / Décryptage

Après avoir retrouvé les plus hauts historiques de l’année 2015, les indices boursiers sont rentrés au cours des dernières semaines dans une période d’accalmie soutenue par un maintien des fondamentaux internationaux et une stabilisation de la situation économique mondiale. Néanmoins, cette période semble progressivement laisser place à une phase d’incertitude marquée par un regain de défiance de la part des investisseurs mondiaux.

A l’origine de cette inversion de tendance, différents facteurs sont à prendre en compte, comme notamment l’accentuation des risques géopolitiques, la fragilité entourant le devenir des relations internationales entre les États-Unis, la Syrie et la Russie ou encore le devenir de la politique monétaire et fiscale annoncée par le Président Américain lors de son entrée en fonction.

Du côté du Vieux Continent, l’approche des élections présidentielles a un impact considérable sur le comportement des investisseurs. Les sondages laissant présager la présence au second tour de deux candidats (Jean Luc Mélenchon / Marine Le Pen) dont les mesures phares s’illustrent par la mise en place d’une politique protectionniste tournée vers le recentrage de la France et ce au détriment de l’Europe.

Outre Atlantique, les tensions entourant les relations entre les US et la Russie, ainsi que le revirement de la politique américaine opérée suite aux frappes réalisées sur une base aérienne du régime Syrien ont été reléguées au second plan.

Les investisseurs sont désormais tournés vers la capacité du Président Américain, Donald Trump, de mettre en place de manière effective l’ensemble des mesures fiscales, d’infrastructures et budgétaires annoncées lors de sa campagne, comme en témoigne son échec quant à la réforme de l’Obamacare faute d’accord du Congrès.

Adrien Dumarty

Du côté des Banques Centrales et notamment de la Réserve Fédérale Américaine, les investisseurs continuent d’accueillir avec enthousiasme la politique de durcissement monétaire menée par cette dernière depuis le mois de décembre 2016. Celle-ci maintient son objectif de trois hausses au cours de l’année 2017.

Nos convictions

Ce contexte d’incertitude, n’a pas eu raison de la stabilité des marchés actions européens et internationaux qui continuent de bénéficier favorablement des fondamentaux macro-économiques et de la stabilité des résultats des entreprises du premier trimestre 2017. Le faible niveau de volatilité enregistré depuis le début de l’année 2017 abonde dans l sens d’une stabilisation durable de la situation indépendamment des potentiels risques politiques à court terme.

Du côté des valeurs françaises, la prudence reste toutefois de mise dans l’attente d’une clarification de la situation politique et ce en vue de protéger de manière accrue ces actifs financiers. Cette protection notamment par la nécessité de faire preuve d’anticipation en définissant préalablement des stratégies de gestion alternative dont la mise en place sera dictée par les résultats du Premier Tour.

Du côté des valeurs américaines, si celles-ci ont bénéficié jusqu’alors d’un important niveau de revalorisation, la tendance semble petit à petit s’infléchir en faveur des valeurs émergentes qui jouissent quant à elles de l’affaiblissement du dollar, de fondamentaux encourageants et d’une stabilité des conditions financières relatives à leurs économies.

Ces différents indicateurs de tendance témoignent, de l’importance de privilégier au sein de son allocation d’actifs d’une exposition à un ensemble de valeurs géographiquement diversifiées, en vue d’encadrer la sensibilité du portefeuille et ainsi capter de manière globale du potentiel de croissance mondiale prévue pour l’année 2017.

À propos de l'auteur

Franck Fargerelle , Directeur Stratégie entreprise

Franck Fargerelle débute sa carrière dans le secteur immobilier à la fin des années 90. En 2000, il intègre la Banque Cortal Consors en tant que conseiller financier avant d’occuper le poste de Directeur Commercial. En 2006, il intègre Fidelity AM, la plus importante société de gestion de fonds indépendante au monde où il y entre en tant que Directeur Associé sur le marché Français spécialisé dans la distribution de fonds d’investissements. En parallèle, Franck est également chargé d’enseignement à Science-politique. Après 10 ans passés chez Fidelity il décide de rejoindre Netinvestissement en s’y associant afin d’y créer l’entité Corporate par le biais de Netinvestissement Entreprise.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides