L'essentiel sur les marchés (30 Avril 2019)

Visa expert
paul busy
Par Paul Buzy
Le 30/04/2019

L’article « L'essentiel sur les marchés (30 Avril 2019) » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

En résumé :

Après avoir été durement touché par la guerre commerciale l’année dernière, le marché chinois a presque comblé l’intégralité de son retard en un seul trimestre. Sur les marchés, le début d’année représente un des meilleurs premiers trimestre ces dernières années. Alors, pour les investisseurs, l’achat d’actifs risqués a été plus que payant. Tant en Europe qu’aux Etats-Unis, tous les indices actions reflètent une performance d’environ 20 %.

Un début d’année Exceptionnel

La révision à la baisse de la croissance mondiale à 3 % pour 2019 et 2020 est désormais bien ancrée dans la tête des investisseurs. Une nouvelle fois, le coup de frein de l'année 2018 aura entraîné comme par le passé une réaction immédiate de la part des banques centrales. Si on annualise le début de l’année, les actions mondiales et les actions européennes afficheraient des performances exceptionnelles. En revanche, les investisseurs sont conscients d'une possible fin de cycle et positionnent toujours plus leurs flux vers les supports obligataires.

En avril, ne te découvre pas d’un fil

Comme le veut le célèbre dicton Français, il était presque nécessaire de rester investi en actions et ne pas changer de classe d’actif dans le but de bénéficier de la forte hausse des marchés. Avec une hausse approchant les 20 % les portefeuilles ont permis de réaliser de belles performances depuis le 1er janvier, à condition bien sur de na pas être surinvesti sur le fonds en euros…

En mai, fait ce qu’il te plait

Dans le but de passer un été tranquille, il peut être opportun pour un épargnant qui a réalisé de jolies performances d’arbitrer et de prendre un peu de profit. Le célèbre dicton anglais « Sell in May and go away » (Vendez en mai et partez) se justifie, bien qu’il existe toujours des secteurs et entreprises dont les cours de bourse ne sont pas revenus aux niveaux précédant le dernier trimestre 2018.

À propos de l'auteur

Paul Buzy , Chef de projet patrimonial

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2017. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le poussent finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides