L’essentiel sur les marchés (6 mars 2019)

Visa expert
paul busy
Par Paul Buzy
Le 04/03/2019

L’article « L’essentiel sur les marchés (6 mars 2019) » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

En résumé :

Soumis à une plus grande perplexité et à une instabilité accrue en 2019, les investisseurs cherchent à s'adapter à toutes les conditions futures sur les marchés : volatilité, incertitudes, agenda politique chargé etc.
Tant d’évènements à suivre de près pour cette année qui débute sur les chapeaux de roues.


Bilan 2018 et perspectives pour 2019

Le millésime 2018 symbolise un environnement fragile pour l’ensemble des investisseurs. Appréhendant de nombreuses incertitudes politiques (craintes sur le commerce mondial, Brexit, concession budgétaire italienne, mouvement des « gilets jaunes, etc.) et de multiples inquiétudes toxiques pour la croissance économique mondiale, la quasi-totalité des classes d’actifs ont subi de fortes corrections sur l’ensemble des marchés.

Aussi, un an après la baisse fiscale menée de front par Donald Trump aux Etats-Unis, l’année s’est aussi achevée sur l’annonce d’une petite hausse de taux de la Fed (Banque Centrale américaine) qui prévoyait un rythme de hausse maitrisé et régulier pour 2019.

Bien que les marchés entament favorablement l’année 2019, les investisseurs devront faire face à une certaine volatilité à moyen et long terme. En mars, les regards devraient se tourner vers Theresa May et le Brexit qui malgré le vote des Parlementaires mi-janvier demeure flou.


Un début d’année positif, des investisseurs prudents !

Le désir qu’un accord soit trouvé entre les Etats-Unis et la Chine a soutenu les marchés actions pour ces deux premiers mois de l’année. Certains indices européens affichent même des performances à deux chiffres.

Pour l’instant, la récession tant redoutée au dernier trimestre de l'année dernière n’est plus présagée et les performances du marché actions se réalisent dans un contexte pour le moment favorable. Mais les investisseurs restent prudents du fait des incertitudes entourant la politique commerciale des Etats-Unis, de la réduction de la liquidité et le ralentissement économique mondial dont la croissance prévisionnelle devrait se fixer entre 3,6 et 3,8 % (les économistes parlent d'un ralentissement et non d'un retournement.
L’écart de croissance entre les pays développés et les pays émergeants devrait une nouvelle fois se creuser).

Conclusion

Si l’année 2018 a été marquée par un carnet politique rempli, 2019 s'annonce aussi hyperactif. Outre le Brexit, il faudra suivre les élections en Inde, en Grèce, en Afrique du Sud, au Canada et en Argentine, mais aussi la campagne présidentielle américaine en fin d'année et les élections du Parlement Européen.

Nos convictions :

Bien qu’il soit plus que probable que la volatilité perdure pendant toute l’année 2019, le contexte de l’année 2018 a ouvert des fenêtres d’investissement qui doivent encourager les épargnants à sortir des supports sans risque et profiter de ces points d’entrée sur des fonds actions, notamment de type « value », ou sur certains fonds structurés.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Paul Buzy , Chef de projet patrimonial

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides