Investir en Bourse oui, mais sur le long terme !

Visa expert

L’article « Investir en Bourse oui, mais sur le long terme ! » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 04/03/2013

Le contexte économique actuel se caractérise par une grande incertitude dans les espaces européens, américains, ainsi qu’une tension économique en Asie. Les pays de ces zones et plus particulièrement en Europe, et aux Etats-Unis peinent à retrouver la croissance et leurs politiques économiques s’orientent vers des mesures de désendettement. Il en est de même à un autre niveau pour les entreprises et les particuliers.


Ces politiques de désendettement et ces mesures d’aide au retour à la croissance économique sont envisagées sur du court voire du moyen terme. C’est que nous allons analyser afin de comprendre comment corréler l’investissement en bourse et ces changements majeurs.

investir en bourse

Etat des lieux de l’économie mondiale : synthèse

Cet état des lieux ne se veut pas exhaustif région par région, pays par pays, économie par économie mais nous allons nous attacher à mettre en perspective les tendances globales de la situation économique mondiale.


Notons que le niveau de croissance mondial a ralenti, les Etats-Unis avec une croissance molle, la Chine qui connait une érosion de son taux de croissance et un recentrage sur la consommation de sa demande intérieure – il est de même pour les pays émergents de la zone Asie-Pacifique –, l’Europe qui connait une récession, tous ces indicateurs pointent un contexte économique morose.

Cette morosité est entretenue et accentuée par les séquelles de la crise financière de 2008, qui a rendu le financement de l’économie et des entreprises difficile, rouage pourtant essentiel à un retour à croissance économique.


Ajoutons qu’en Europe les risques d’effondrement de l’euro ont été source d’inquiétude et d’incertitude. Les Etats endettés voire surendettés ayant été soutenus par la politique d’intervention de la BCE confortent malgré tout le pessimisme économique de cette zone. La BCE entrevoit néanmoins une amélioration de l’activité économique de la zone et un effort dans l’endettement des états.


Des signes d’amélioration sont perceptibles sur l’ensemble de ces économies.

Suivre les changements majeurs des prochaines décennies

Les tendances majeures qui se dessinent vont façonner lentement la configuration future. La révolution technologique, la démographie, la problématique climatique et la géopolitique restent des axes de changements substantiels qui vont influencer nos évolutions sur le plan économique, social ou politique.


Parmi ces évolutions majeures et incontournables figurent :

  • l'évolution démographique, avec son impact sur l'urbanisation, la santé, et l'économie de la connaissance,
  • la multi polarisation du monde, qui recouvre les aspects de commerce mondial, de globalisation et l'émergence de puissances nouvelles,
  • la croissance durable qui est liée aux choix énergétiques, environnementaux et technologiques.

Corrélation boursière et évolutions majeures

Dans le contexte actuel, les investisseurs privilégient l’investissement dans les actifs réels. On entend par actifs réels ; les actifs physiques dont la valeur intrinsèque découle de leur substance ou de leur utilité. L'or, les matières premières et l'immobilier entrent dans cette catégorie. Cette catégorie d’actif répond aux préoccupations des investisseurs en période de grande volatilité des marchés financiers.


Les phénomènes incontournables de ces prochaines décennies (cités ci-dessus) vont constituer des catégories d’investissement d’avenir.

corrélation boursière

Investir en bourse sur ces catégories c’est s’assurer inéluctablement d’une progression et d’une valorisation de votre investissement. De ce fait, pour corréler judicieusement votre investissement en bourse à long terme il faut s’attacher à sélectionner et catégoriser les acteurs liés directement à ces phénomènes majeurs. En reprenant les 3 grandes évolutions à venir voici les secteurs et catégories d’acteurs qui seront à privilégier :

  • sur la démographie : les acteurs intervenant dans les domaines de l’urbanisation, la santé et médicale, l’économie de la connaissance, et l’on peut ajouter les biens de consommations courantes, les transports, les matières premières alimentaires ….
  • sur la multi polarisation du monde : privilégier les investissements dans les pays émergents ou en devenir en matière de croissance économique, les acteurs, groupes ou entreprises rayonnant à l’international, les marchés ayant une forte demande intérieure,
  • sur la croissance durable : les acteurs intervenant dans les énergies renouvelables, dans la recherche technologique et l’innovation, l’environnement.

Conclusion

En matière d’investissement boursier il est désormais possible d’envisager son investissement dans la durée, et cela à long terme en prenant soin d’analyser avec pertinence les projections et les tendances des changements que les pays, les sociétés et les économies mondiales sont en phase de connaitre dans les prochaines décennies.

L’analyse de ces phénomènes majeurs contribue à envisager une entrée ou un positionnement en bourse sur les valeurs, les fonds ou autres produits financiers orientés sur les acteurs qui sont en corrélation directe avec les évolutions de demain. Ces phénomènes étant en marche il serait judicieux de se positionner dès 2013 en bourse.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides