Le retour des particuliers en bourse

Visa expert

L’article « Le retour des particuliers en bourse » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 06/11/2013

Intéressons-nous aujourd’hui au rapport qu’entretiennent les français avec le placement boursier à travers des sondages et des données boursières. Un petit flashback nous ramène en 2007, où 7 millions de particuliers s’étaient tournés vers ce support d’investissement. Trois krachs boursiers plus tard, 2,8 millions de petits porteurs en moins sur les marchés. Etudions maintenant le comportement des épargnants aujourd’hui.

bourse2

On note un retour des investisseurs particuliers en bourse ces deux dernières années. En effet, la part des ménages dans ces investissements, lors d’introduction en bourse à Paris, s’élève à 27%. Ce phénomène se vérifie en Europe aussi. Les récentes introductions de BPost et de Royalmail ont corroboré ces chiffres avec une quote-part respectivement de 20% et 33% d’investisseurs particuliers. L’occasion de vérifier ces chiffres se présente le 8 novembre pour l’introduction de Numéricable à Paris.

La demande par rapport à l’offre lors de ces introductions est de 300% moyenne. Ce qui constitue un autre signe favorable. Eléments qui se vérifient pour MND opérateur de sécurisation des domaines skiables (415%), et pour Cardio3Biosciencesdans le secteur des Biotechnologies (114%) récemment introduits.

Quels sont les motivations des français en matière d’épargne ?

actu-20130611-le-retour-des-particuliers-en-bourse-1306

Sondage réalisé par Opinionway

En matière d’épargne les ambitions des investisseurs avertis et des français se rejoignent : la faire fructifier, la transmettre et constituer un capital visant une acquisition immobilière. En revanche l’appétence au risque diffère sur ces deux populations sondées.

A notre grande surprise les français cherchent avant tout des placements sûrs, sécurisés. 78% d’entre eux pensent, selon ce sondage, qu’un investissement boursier est risqué mais 44% considèrent ce placement comme offrant les meilleures perspectives de rentabilité 18% comme un acte citoyen au service de l’économie réelle. 94% des investisseurs considèrent le placement boursier comme une ressource nécessaire aux entreprises.

Conclusion

Lorsqu’il s’agit d’investir dans une entreprise, c’est la performance économique qui compte. La stratégie des dirigeants, la politique environnementale, et même la qualité des produits sont secondaires. Analyse que les français ne savent pas toujours maitriser en matière d’investissements boursiers, ce qui explique leur attrait aujourd’hui pour le PEA Assurance. Il permet d’avoir un pilote dans l’avion de leurs portefeuilles boursiers, qui a prouvé malgré les crises successives qu’il tenait le manche tout en atterrissant à l’heure des performances.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides