Point bourse du 18/11/2015

Visa expert

L’article « Point bourse du 18/11/2015 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Adrien Dumarty - le 20/11/2015

La bourse cette semaine (18/11/2015)

► DES MARCHES BOURSIERS SOUS HAUTE SURVEILLANCE

1.94%

C'est la baisse enregistrée par l’indice parisien le 12 Novembre 2015. Propulsé sous la barre des 4 900 points le CAC 40, à l’instar des principaux indices boursiers, poursuit sa descente soutenue par les craintes entourant la croissance mondiale et le devenir de la politique monétaire accommodante menée par la Réserve Fédérale (FED) compte tenu de l’amélioration des fondamentaux américains. En dépit du discours voulu rassurant du Président de la Banque Centrale Européenne (BCE) Mario Draghi, les investisseurs demeurent dans l’attente d’une mise en œuvre concrète des promesses de ce dernier à savoir le maintien et le renforcement de sa politique par l’élargissement des dettes éligibles au Quantative Easing.

Notre analyse

► LES MARCHES RESISTENT FACE AUX ATTENTATS DE PARIS

5,67%

C'est la baisse enregistrée pour la valeur Air France-KLM. Après une fin de semaine marquée par un net recul de l’ensemble des places boursières (CAC 40, DOW JONES, EUROSTOXX 50), les attentats ayant frappé la Paris dans la nuit du 13 Novembre n’ont pas eu raison des marchés boursiers soutenus par un élan de solidarité de la part de tous les investisseurs se refusant de vendre leurs actions dans un contexte social fortement bouleversé. Privilégiant la consolidation, les indices boursiers ont clôturé sur une note stable (baisse de 0,08% pour l’indice Parisien). Si les principales composantes des indices bousiers français et européens ont lutté tout au long de la séance pour maintenir le cap en restant proche de l’équilibre, les secteurs du luxe et du tourisme ont, quand à eux, soufferts des événements comptant parmi les plus fortes baisses de la journée.

Notre analyse

► LES MARCHES EUROPEENS ET FRANÇAIS S’ENVOLENT

2.67%

Cela représente la hausse enregistrée par l’indice Européen (Eurostox 50) en ce mardi 17 Novembre. Boostés par la baisse spectaculaire de la monnaie unique qui a atteint un plus bas à 1,0644 dollars, et l’amélioration des perspectives de croissance et d’inflation à moyen terme, les marchés européens ont clôturé sur des plus hauts depuis le 11 Novembre 2015 effaçant par la même occasion la quasi-totalité des pertes subies au cours de la semaine passée. Le regain de confiance des investisseurs dans le potentiel de la Banque Centrale Européenne de venir au soutien des marchés boursiers dans un environnement encore fragilisé par les récents événements a permis à l’indice phare de la place parisienne de bondir de 2,77%, clôturant en fin de séance à 4 937 points.

Notre analyse

► LA FED CONTINUE DE MENER LA DANSE

-0,92%

Dans un environnement financier obnubilé par une éventuelle remontée des taux américains, les investisseurs semblent désormais accepter l’idée d’une telle hausse sous condition que celle-ci se fasse de manière graduelle.

-0,92%

Cela correspond à la variation du CAC 40 sur les 5 derniers jours. Mettant un terme à la très forte progression enregistrée en ce début de semaine, les indices boursiers rentrent de nouveau en phase de consolidation dans l’attente de la publication des minutes de la Réunion de politique monétaire de la Banque Centrale Américaine prévue pour ce soir. Ces dernières devraient donner des indications aux investisseurs sur les suites que va donner la FED à sa politique et notamment préciser les modalités de la remontée des taux si cette hypothèse venait à se confirmer. En cours de séance, l’ouverture du marché Américain à la hausse est rapidement venue au soutien des marchés boursiers français et européens en limitant par la même occasion les pertes subies en début de séance.

À propos de l'auteur

Adrien Dumarty , Responsable Allocation financière

Diplômé d’une licence de droit et d’un master de gestion de patrimoine de l’université de Bordeaux, Adrien Dumarty rejoint dès la fin de ses études le cabinet Bordelais du groupe Wast and Van. La formation qu’il reçoit et son sens de l’entreprenariat le conduisent rapidement à prolonger sa collaboration avec le groupe en qualité d’analyste financier. La qualité de son travail et de son expertise l’amène à évoluer rapidement vers le poste de responsable Middle Office de la division Finance du Groupe pour les cabinets et pour le site Netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides