Pourquoi Facebook n'est il toujours pas en bourse ?

Visa expert

L’article « Pourquoi Facebook n'est il toujours pas en bourse ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 20/09/2011

À plusieurs reprises, le groupe Facebook, premier réseau social mondial, a pris la décision de reporter son introduction en Bourse. Ce nouveau report n’est donc pas une surprise pour le gendarme boursier de Wall Street. Cependant, avec plus de 500 actionnaires, la société serait contrainte aujourd’hui de s’introduire en bourse sans tarder, mais le fondateur du réseau, Mark ZUCKERBERG, n’est pas encore prêt à prendre ce risque.


Actualité

Facebook est en fait confronté à deux exigences opposées

La première concerne son obligation de s’introduire en Bourse car Facebook aurait dépassé le nombre de 500 actionnaires.

Cependant le marché des placements financiers n’y est pas propice, son extrême volatilité actuelle et le manque de transparence du modèle économique de Facebook ne peuvent garantir au groupe, une introduction sereine sur le marché boursier.


La seconde concerne le groupe lui même, car malgré cette obligation d’introduction sur le marché boursier, le groupe n’y trouve pas d’avantages à proprement parler. En effet, le flou du modèle économique du groupe obligerait son fondateur à clarifier sa stratégie publiquement, avant toute introduction. De plus, le groupe commence a vaciller ; les analystes il y a quelques mois, estimaient Facebook entre 100 et 120 milliards de dollars. Le groupe aujourd’hui, voit son estimation osciller plutôt entre 60 et 80 milliards.

Cette baisse souligne autant le reflux général de la bourse que les inconstances du modèle économique du réseau.

Incertitudes et pressions

Facebook se retrouve aujourd’hui face à une incertitude grandissante et la pression risque fortement d’augmenter, obligeant dès lors le groupe, à ne pas attendre davantage. En effet, la base membre du groupe, selon l’étude « InsideFacebok », serait en décroissance dans les pays développés.


Ce sont 6 millions de profils fermés au USA, 8% de comptes en moins au Canada et une diminution a également été enregistrée en Europe. A contrario, le Brésil et l’Indonésie sont en plein boom, permettant au réseau de progresser en dehors des pays occidentaux.

Actualité

Et pourtant

Alors, si l’entrée en Bourse est bel et bien envisagée, elle ne devrait pas intervenir à court terme mais au cours de l’année 2012. La société souhaite tout d’abord se consolider, assurer son modèle économique et atteindre certains objectifs stratégiques. Selon le Financial Times : « Ce sont surtout des "intérêts internes" qui expliqueraient ce report.

Mark Zuckerberg, qui a indiqué plusieurs fois qu'il n'était pas pressé de franchir l'étape de l'IPO, souhaiterait que les employés se concentrent sur le développement du produit plutôt que sur une manne financière. »

lassurance-de-pret

D'aprés l'agence de presse mondiale Reuters

« Le chiffre d'affaires de Facebook a doublé au premier semestre de l'année, pour atteindre 1,6 milliard de dollars. Une performance qui serait néanmoins inférieure aux projections formulées au début de l'année, même si le réseau social, qui compte au moins 750 millions de membres actifs, domine toujours largement son secteur. ».

Facebook a néanmoins, encore de beaux jours devant lui…

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides