85% des emprunteurs s’assurent encore dans leur banque

Visa expert

L’article « 85% des emprunteurs s’assurent encore dans leur banque » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 13/09/2016

Le 26 juillet 2014, la Loi Hamon est entrée en vigueur. Cette loi relative à la consommation a pour objectif de renforcer les droits des particuliers et afin de leur faire gagner du pouvoir d’achat. Grâce à ce dispositif, il est par exemple désormais possible de changer son assurance de prêt immobilier dés la première année (à date anniversaire) et ce, sans payer le moindre frais. Cependant, certaines banques ne proposent pas ce dispositif et ne permettent pas aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance pour un autre. Ainsi 85% des emprunteurs ne changent pas de banque et ne tire pas profit de cette option.

Quel rôle joue l’assurance emprunteur ? Quelles sont les banques qui utilisent cette option ?

L’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur

L’assurance-emprunteur permet de sécuriser le remboursement d’un prêt en cas de perte de revenus de l’emprunteur (décès, invalidité, incapacité temporaire de travail, perte d’emploi, etc.). Cette assurance assure d’un coté l’emprunteur et d’un autre coté l’établissement de crédit qui accompagne son projet.

L’assurance d’un prêt immobilier peut représenter jusqu’à 40% du coût total d’un crédit. D’où l’idée des pouvoirs publiques de flexibiliser ce marché et de permettre à l’assuré de faire jouer la concurrence. Car les emprunteurs n’ont pas encore le réflexe d’utiliser cette possibilité. Effectivement, 85% d’entre eux persistent à s’assurer dans leur propre banque sans penser à changer pour trouver moins cher. Maël Bernier, directrice de la communication du site Meilleuxtaux.com affirme qu’un « emprunteur de moins de 40 ans peut facilement passer d’un taux de 0,3% à 0,1%, ce qui représente vite plusieurs milliers d’euros » dans la durée. Mais toutes les banques proposent-elles cela ?

Des banques en concurrence

Les banques ont pour but de prêter toujours plus afin d’attirer le maximum de clients. Elles sont en concurrence et n’hésitent pas à mettre en avant des taux immobiliers attractifs. La Société Générale, BNP Paribas ou encore HSBC avertissent leurs clients de la possibilité de choisir leur propre assurance. D’autres banques en revanche ne proposent pas cette option.

La Macif a déclaré dans un communiqué : « cette garantie représente en moyenne 30 % du coût d’un crédit immobilier et l’optimisation d’un crédit passe aujourd’hui essentiellement par le choix de cette assurance ». Les emprunteurs ne sont pas tous informés de cette possibilité et quelques banques omettent de le préciser. Seulement 15% des emprunteurs profitent de ce dispositif.

Conclusion

En définitif, les taux immobiliers ne cessent de baisser. Selon l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement, ils sont passés de 3,22% à 1,55% entre 2011 et 2016. La loi Hamon facilite de surcroît le changement d’une assurance de crédit dés la première année pour une autre, meilleur marché. Le client peut ainsi bénéficier d’une marge de 50% en moyenne. La vraie question est de s’assurer que toutes les banques proposeront au fur et à mesure ce mécanisme

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides