Le livret A séduit à nouveau les épargnants

Visa expert

L’article « Le livret A séduit à nouveau les épargnants » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 02/09/2016

Après plusieurs mois consécutifs de décollecte sur les livrets réglementés, il semble que l’engouement soit de nouveau au rendez-vous. L’annonce de la baisse des taux de rémunération à 0.5% des Livrets A et LDD avait amené les épargnants à laisser leurs liquidités sur leurs comptes courants ou à transférer leurs épargnes sur des produits plus rémunérateurs. Baisse non appliquée finalement sur demande du ministère des Finances. Pourtant, nous avions assisté à une décollecte nette d’un milliard d’Euro au mois de juillet 2015.

Aujourd’hui avec un encours global de 357.9 milliards d’Euro, Livrets A et LDD entament le cinquième mois de collecte positive.

Le livret A séduit à nouveau les épargnants

Une rémunération maintenue à 0.75% net qui attire de nouveau les épargnants

Malgré le faible taux proposé par ces supports, ils attirent de nouveau les épargnants. Le fait qu’ils soient notamment exonérés de fiscalité et disponibles à tout moment explique en grande partie leur succès. En effet, cette grande souplesse de fonctionnement dans un environnement économique instable permet aux épargnants d’être réactifs. De plus, ces livrets réglementés sont quasiment les seuls à ne supporter aucune fiscalité. Or dans ces périodes où les français ont le sentiment d’être fortement fiscalisés, ils représentent tous deux une des seules solutions nettes d’impôts.

Une collecte record mais jusqu’à quand ?

Nous pouvons dès à présent nous poser la question du maintien de ce taux à 0.75%. Il a fallu quasiment un an pour que le passage en dessous du seuil psychologique des 1% soit accepté par les épargnants. Si une nouvelle baisse était annoncée avec par exemple un taux à 0.5%, qui aurait dû être le taux appliqué en juillet 2015, nous pouvons imaginer que le phénomène de décollecte se reproduirait. Il pourrait même être plus fort que celui connu en 2015.

Le livret A et le LDD : des produits historiques qui rassurent.

Ces deux livrets sont certainement les deux produits d’épargnes les plus connus des français. Ils ont un coté rassurant du fait de leur ancienneté et de leur popularité. Beaucoup d’épargnants par manque de connaissances ou par soucis de simplicité se tournent vers ces supports. Mais si leur taux devait à nouveau être diminué, nul ne doute qu’un grand mouvement de décollecte réapparaîtrait.

Conclusion

Les stocks d’épargne sur les différents livrets d’Etat montrent encore une fois l’appétence des épargnants français pour les solutions sécuritaires. Mais la baisse probable des taux de ces supports va certainement obliger les épargnants à basculer sur des solutions plus rentables telles que les contrats d’assurance vie.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides