Livret A : taux de rémunération abaissé à 1,75%

Visa expert

L’article « Livret A : taux de rémunération abaissé à 1,75% » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 17/01/2013

C’est officiel, Pierre Moscovici va suivre les recommandations de la Banque de France et abaisser la rémunération du Livret A de 2,25% à 1,75% au 1er février 2013.

lassurance-de-pret

Un taux supérieur à celui initialement prévu

Chaque année, la Banque de France est chargée de calculer le taux du Livret A et du LDD selon une formule bien précise qui repose sur le taux du marché monétaire au jour le jour et à 3 mois, ainsi que sur l’indice des prix à la consommation (hors tabac). Le taux calculé doit être au moins égal au taux d’inflation, majoré d’un quart de point et arrondi au quart de point le plus proche.


Compte tenu de cette formule et de l’inflation qui a atteint un taux de 1,2% en décembre dernier, le taux du Livret A aurait normalement du tomber à 1,50% au 1er février.

C’est pour éviter qu’une baisse de trop grande ampleur ne soit mal comprise par les détenteurs des livrets que le ministre des finances Pierre Moscovici et Christian Noyer le gouverneur de la Banque de France se sont mis d’accord sur une baisse de 2,25% à 1,75%. Cette mesure a donc été prise uniquement pour limiter l’impacte psychologique de l’annonce car d’après la Banque de France, une baisse à 1,50% aurait non seulement préservé le pouvoir d’achat des épargnants mais aurait également « permis de bénéficier pleinement des effets bénéfiques de ce mouvement sur l’économie » car « la baisse du Livret A et du Livret de Développement Durable réduit d’autant le coût de financement du logement social et devrait donc faciliter un redémarrage significatif de la construction ».


De plus elle favorise, grâce à un effet de chaîne, la baisse des taux des autres livrets bancaires et donc la baisse des taux d’emprunt pour les particuliers et les entreprises.

Et après ?

Il n’est pas dit que le taux du Livret A ne descende pas en dessous de 1,75%. Cela est même recommandé par la Banque de France si le taux d’inflation reste aussi bas.


Cette nouvelle révision pourrait avoir lieu lors d’une révision automatique (début février ou début Août) ou intervenir lors d’une révision complémentaire (début mai ou début novembre). Ces dernières interviennent si une variation très importante des indicateurs de calcul est observée.

L’Assurance vie

La baisse du Livrets A va entraîner dans son sillage la baisse du taux de rémunération des autres livrets réglementés. Le taux du Livrets de Développement Durable passera lui aussi de 2,25% à 1,75% et celui du Livret d’Epargne Populaire réservé aux ménages modestes de 2,75% à 2,25% nets.


Malgré ces baisses, les français continueront sans doute à privilégier ces placements d’autant plus que leurs plafonds ont été récemment revus à la hausse (22 950 € pour le Livret A et 12 000 € pour le Livret de Développement Durable) et qu’en période de morosité économique, les épargnants recherchent avant tout la sécurité. Il existe d’ailleurs une corrélation historique ente le montant des encours du Livret A et le moral des ménages.

assurance-vie-feuille

L’Assurance vie pourrait tirer son épingle du jeu suite à la publication des résultats des fonds Euros en 2012. Si ceux-ci sont en recul avec une moyenne de 2,85%, ils restent toujours attractifs en terme de rendement notamment pour les anciens contrats.

Exemple d’un retrait sur un contrat d’Assurance vie de plus de 8 ans

Taux du fonds Euro avant fiscalité : 2,85%
=> Taux du fonds Euro après fiscalité (PFL 7,5% et PS 15,5%)* => 2,19%
* PFL : prélèvement forfaitaire Libératoire. PS : Prélèvements sociaux

Conclusion

Il est néanmoins toujours intéressant de réfléchir à la possibilité de rediriger une partie de l’épargne détenue sur des livrets réglementés vers un bon contrat d’Assurance vie. Pour cela, faites vous accompagner par un professionnel indépendant !

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides