Livret A : baisse du taux rendement au 1er août 2014

Visa expert

L’article « Livret A : baisse du taux rendement au 1er août 2014 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 15/07/2014

Dans un communiqué du 10 juillet 2014, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin a annoncé que le rendement du livret d’épargne préféré des français allait voir son taux de rémunération revu à la baisse.

Selon le ministre, cette baisse doit permettre « de trouver un équilibre entre la juste rémunération de l’épargne des Français, l’attractivité du Livret A qui collecte de l’épargne pour financier la construction de logements sociaux, mais aussi la nécessité de préserver le coût des prêts aux organismes de logement social, qui dépend directement du taux du Livret A ».

livret-argent

Un taux abaissé à 1%

Compte tenu du contexte économique actuel, le gouverneur de la Banque France, Christian Noyer, avait initialement proposé au gouvernement de procéder à un abaissement plus radical du taux du livret A, en le ramenant à 0.75%.

Cependant, afin de ne pas impacter de manière trop significative l’épargne des français, le gouvernement a décidé de ne pas aller dans le sens du Directeur de la Banque de France. Ce dernier préférant privilégier un abaissement plus modéré.

Ainsi, à compter du 1er août 2014, le livret A verra son taux de rendement ramené à 1%.

Selon Bercy, cette baisse modérée « permettra donc à l’épargne des français de continuer à être rémunérée, tout en favorisant un financement moins coûteux et abondant du logement social ».

Un impact important sur les autres livrets bancaires

La baisse du taux d’intérêt du livret A aura également pour effet d’abaisser le taux applicable au LDD (Livret de développement durable). Plus précisément, ce livret affichera à compter du 1er Aout 2014 un taux de rendement de 1% et le LEP un taux de 1.50%.

Un regain d’intérêt des français pour l’assurance vie

Face à cette baisse des taux applicables aux livrets bancaires, les français semblent rediriger leur épargne vers d’autres supports d’épargne, et notamment vers l’assurance vie.

Faisant preuve d’une grande souplesse, le produit d’épargne des français regagne progressivement la confiance des français. Ces derniers étant désireux de faire fructifier leur patrimoine financier de manière significative.

Conclusion

Loin de passer inaperçue, cette annonce sème le trouble dans l’esprit des contribuables, jugeant cette mesure contraire à la politique du gouvernement en matière d’épargne. Ce dernier ayant assuré en début d’année un maintien du taux de 1.25%. Lourde de conséquence, cette baisse pourrait venir impacter de manière significative l’épargne des français, qui risquent alors de privilégier d’autres supports d’épargne plus attractifs, comme par exemple l’assurance vie.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides