Trump annonce une dérégulation bancaire

Visa expert

L’article « Trump annonce une dérégulation bancaire » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 07/02/2017

Le nouveau président américain, Donald Trump, a approuvé deux décrets ouvrant une phase de dérégulation. Il souhaite mettre les banques américaines en position dominante.

Depuis vendredi dernier, Trump a signé deux nouveaux décrets présidentiels et il a ordonné aux régulateurs bancaires ainsi qu’au Trésor de lui faire des propositions afin de déclencher le démantèlement de la loi Dodd Franck qui consistait à durcir les contraintes sur les banques afin de prévenir une autre crise bancaire.

« Nous allons abroger une grande partie de Dodd Frank, parce que, franchement, il y a tellement de gens, des amis à moi, qui ont des entreprises et qui ne peuvent pas emprunter. Les banques ne les laissent pas emprunter à cause des règles de Dodd Frank » a expliqué le président devant plusieurs banquiers lors d’une conférence.

Une première étape avant d’appliquer la loi

Une première étape avant d’appliquer la loi

Depuis le 20 janvier, Donald Trump a signé de nombreux décrets présidentiels cependant il s’agit de la première étape car seule une loi votée au congrès peut défaire ou abolir une autre loi. Le nouveau gouvernement américain remet en cause tout le système de supervision post-crise, comprenant également les testaments bancaires et le traitement des banques systémiques.

Pendant sa campagne présidentielle, Trump avait déjà abordé ce sujet et il avait jugé cette loi trop complexe et désavantageuse pour les banques américaines régionales. D’après Gary Cohn, directeur du conseil économique, « le gouvernement américain ne veut pas déréguler mais réguler intelligemment ». Selon lui, la loi Dodd Franck n’a pas atteint les objectifs prévus et elle n’a pas permis de créer un cadre solide en cas de crise.

La colère des démocrates face à ces décrets

Ce projet n’a pas été approuvé par les démocrates ainsi que par les associations de consommateurs. Il est possible également que cette annonce ne séduise pas les électeurs du Midwest car beaucoup de petits emprunteurs ont été ruinés par la crise des subprimes.

Gary Cohn, ancien dirigeant de Goldman Sachs, s’est justifié d’avoir favorisé son ancien employeur. « Il ne s'agit pas de Goldman, a-t-il justifié. Il s'agit d'être un joueur sur le marché mondial, où nous devons, pouvons, et serons en position dominante dès que nous cesserons de nous encombrer avec la régulation ».

Conclusion

La dérégulation bancaire aux Etats-Unis, annoncée par Donald Trump, fait débat entre les Démocrates et les Républicains. Toutefois, ce projet pourra être mis en place si et seulement si la loi est votée au congrès.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides