2015 : une (très) bonne année pour l’assurance-vie

Visa expert

L’article « 2015 : une (très) bonne année pour l’assurance-vie » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 30/06/2015

L’assurance vie est toujours aussi populaire et continue a avoir le vent en poupe. L’année 2014 a été une année record en terme de collecte pour l’assurance-vie avec près de 23 milliards d’euros de collecte nette pour cette année-là. L’année 2015 s’annonce tout aussi bonne et même meilleure car d’après la Fédération français des sociétés d’Assurance (FFSA) les chiffres de la collecte nette de janvier 2015 à mai 2015 s’élèvent à 10.7 milliards d’euros.

assurance-vie-arbre

Le redressement de la collecte nette

Depuis le début de l’année, l’assurance-vie fait un sans-faute. Elle a enregistré en mai un cinquième mois consécutif de collecte positive. Malgré une collecte positive pour le mois de mai, on constate que la performance de ce mois –ci est en repli par rapport aux quatre mois précédents. Mais, restons positif, malgré un mois de mai chargé en jours fériés et donc peu productif, la collecte nette totale des cinq premiers mois de l’année 2015 surpassent de plus de 1,4 milliard celle de 2014 qui avaient enregistré une collecte nette de 9.3 milliard d’euros. Soit une augmentation de la collecte nette pour la même période de 15%.

L’assurance-vie reste donc le placement préféré des Français. 53% d’entre eux considèrent l’assurance-vie comme un placement très intéressant en termes de rémunération. Ils le placent même devant les actions (36%), les Sicav (24%) et le Livret A (17%). L’assurance-vie est aussi vectrice de sécurité pour 38% des Français ainsi que de disponibilité (35%).

Le bilan de ce début d’année 2015 est assurément bon et très prometteur pour les mois à venir. Aucune inquiétude auprès des assureurs pour cette année 2015. La collecte devrait continuer sa progression. Une baisse potentielle du livret À pour cet été pourrait être à l’origine d’un nouveau regain d’intérêt pour l’assurance-vie et de collecte record pour la fin 2015.

Restons quand même réaliste, la collecte est certes positive depuis 2013 après une année de décollecte en 2012. Mais cette collecte positive reste loin derrière celles de 2009 et 2010 avec 50 et 51 milliards d’euros de collecte nette.

Les Unités de Comptes plus que les fonds euros

Le rendement des fonds en euros est en baisse. Tous les épargnants ont en conscience mais beaucoup l’apprécient pour sa sécurité. En moyenne, en 2014, les performances des fonds en euros ont été estimées à 2.5%. Tandis que les unités de comptes affichaient des rendements moyens à 5.9%.

Tous les professionnels ainsi que la majorité des épargnants vous affirmeront que cette tendance s’accentuera dans le temps. En 2015, le taux de rendement moyen devrait chuter à 2.25%. Les assurances vie en euros cette année devraient rapporter 10% de moins qu’en 2014. Certains professionnels prédisent même un rendement inférieur à 2% à partir de 2017.

La cause de cette pente descendante des fonds euros ? Un taux de l’OAT sur 10 ans qui a diminué de moitié en trois ans passant de 3.32% en 2011 à 1.66% en 2014. Jouer la sécurité ou jouer le risque donc la performance ? C’est le dilemme des épargnants. Pour la première fois, la collecte nette des unités de comptes (5.8 milliards d’euros) dépasse celle de l’euro (4.9 milliards d’euros). La collecte des 12 principaux assureurs vie de ce début d’année montrent que les unités de comptes représentent 68% de la collecte nette.

Faisons une petite comparaison avec l’année 2014. Sur une collecte nette de 23 milliards d’euros, 7 milliards d’euros était placé sur des unités de comptes. Les Français ont-ils compris qu’il fallait une part de risque dans leurs contrats pour booster la performance ? Ou l’assureur n’a-t-il pas tout intérêt à vendre d’avantage d’UC au vue de l’adoption du prochain cadre réglementaire européen « Solvabilité ? » ? Car les fonds euros pour les assureurs mobilisent énormément de fonds propres et freinent la dynamique des investissements.

Conclusion

L’assurance-vie séduit, et il séduit de plus en plus. C’est un fait avéré. Mais, car il y a toujours un mais, la performance de ces fonds euros diminuera. Il est certain que pour avoir un contrat performant, la diversification est obligatoire ! Des solutions existent pour booster votre épargne placée en assurance-vie tout en limitant les risques. Pour cela, comparer et diversifier ! Nos conseillers sont à votre écoute pour vous mener sur le chemin de la performance.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides