Assurance-vie : 24% de la collecte de janvier 2017 vers les UC

Visa expert

L’article « Assurance-vie : 24% de la collecte de janvier 2017 vers les UC » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Hotman Achab - le 28/02/2017

Au mois de Janvier 2017, un quart de la collecte en assurance-vie s’est dirigée vers les Unités de Compte (UC), c’est-à-dire vers les compartiments exposés au risque, alors qu’en 2016, ces placements n’avaient pas attiré plus de 20% des nouveaux encours.

Assurance-vie : 24% de la collecte de janvier 2017 vers les UC

L’assurance-vie, un placement à risque ?

Les français n’aiment pas investir dans des placements dits «à risques », en particulier sur les marchés boursiers, contrairement aux ménages anglo-saxons. Cependant, les professionnels de l’investissement (banquiers, assureurs, conseillers indépendants) tentent de diriger leurs clients vers des placements un peu plus audacieux au sein de leurs contrats d’assurance-vie, considérés comme le placement favori des français (39% du patrimoine financier des ménages selon la Banque de France, contre 35% en 2006).

Au cours de ces derniers mois, les conseillers bancaires et les réseaux de distribution d’assurance essayent en vain d’orienter les épargnants vers des unités de compte qui comportent certains risques et de délaisser les fonds en euros à capital garanti. Leur premier argument est de les informer que le fonds en euros rapporte de moins en moins mais également que celui-ci leur impose des contraintes d’investissement ne leur permettant plus d’assurer un bon ration rendement/risque.

En 2016, les unités de compte s’élevaient à seulement 20%

Au cours de l’année 2016, 80% des particuliers qui ont investi en assurance vie ont opté pour les fonds euros par soucis de sécurité. Par conséquent, à peine 20% des particuliers ont investi dans les unités en compte, ce qui représente pourtant une hausse par rapport aux années précédentes. Même si les assureurs voient d’un bon œil cette augmentation, elle n’est toujours pas assez satisfaisante. En janvier 2017, les particuliers ont épargné à hauteur de 24% dans des supports plus exposés.

Tous les réseaux n’avancent pas à la même allure mais les assureurs ont pris de l’avance sur les banques. Prenons l’exemple de Axa France, qui annonce 35,6% des investissements sur contrats d’assurance-vie en unités de compte en 2016. Mais il est toujours difficile de persuader les épargnants de prendre des risques, en particulier les plus petits patrimoines.

Conclusion

Les particuliers n’hésitent plus à investir à hauteur de 25% en UC, mais cette hausse ne satisfait toujours pas les assureurs et les banquiers. La stabilité des marchés boursiers en fin d’année ainsi que l’annonce de rendement en nette baisse des fonds en euros pour 2016 ont changé la façon d’investir des épargnants qui se dirigent de plus en plus vers les Unités de Compte.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Hotman Achab , Conseiller en gestion de patrimoine

Diplômé d’un Master en gestion de patrimoine qu’il a obtenu en 2003, Hotman Achab débute sa carrière professionnelle au sein de la Société Générale en tant que conseiller patrimonial pendant 4 ans puis rejoint le Banque Postale ou il occupe les fonctions de conseiller patrimonial. En 2010, il intègre la division Banque Privée, toujours à la Banque Postale, ou il sera notamment élu « meilleur CGP d’Ile de France ». En 2014, après plus de 11 ans passées dans l’environnement patrimonial bancaire, Hotman souhaite évoluer et décide de s’associer au Groupe Wast & Van et prend la direction, début 2015, de Wast & Van Grand Paris.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides