Assurance-vie : la collecte marque le pas

Visa expert
Anais Couraud
Par Anais Couraud
Le 02/11/2017

L’article « Assurance-vie : la collecte marque le pas » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Contrairement au mois de juillet et août 2017, la collecte nette de l’assurance vie a nettement chuté en septembre 2017. En effet, pas moins de 3,5 milliards d’euros avaient été collectés durant la période estivale. La collecte nette représente la différence entre les dépôts faits sur l’assurance vie et les retraits effectués par les souscripteurs.

Concernant le mois de septembre 2017, le montant de la collecte s’élève aux environs de 500 millions d’euros, d’après les chiffres de la Fédération Française de l’Assurance (FFA). Pourquoi observe-t-on une baisse des cotisations à l’automne 2017 ?

Quelques chiffres


De janvier à septembre 2016 De janvier à septembre 2017
Total des dépôts 100,5 milliards d’euros 97,3 milliards d’euros
Collecte nette 15,5 milliards d’euros 5,5 milliards d’euros

Total de l’encours
au 31 décembre 2016 en 2017
1 632 milliards d'euros 1 672,2 milliards d'euros

Lorsque l’on s’attarde sur les chiffres, le solde de la collecte nette des neuf premiers mois de l'année est positif de 5,5 milliards d'euros. C'est effectivement nettement moins élevé que sur la même période de 2016 (15,5 milliards d'euros environ). Nous constatons un léger ralentissement des français qui se sont moins tournés vers l’assurance vie cette année. Malgré cela, le support financier préféré des français a tout de même réussi à drainer 97,3 milliards d'euros en 2017, contre un peu plus de 100 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2016.

Quelles sont les raisons de cette baisse de la collecte pour l’assurance vie ?

Plusieurs raisons sont à prendre en compte face à cette diminution de la collecte pour le mois de septembre. Tout d’abord, les réformes concernant le projet de loi de finances du gouvernement Macron ont créé un climat d’incertitude vis-à-vis de l’assurance vie. Ce n’est que fin septembre que le suspens a été levé avec la présentation du projet. Bruno Le Maire, le ministre des finances annonçait officiellement que la « flat tax » serait de 30 % et s’appliquera dès le 1er janvier pour les nouveaux versements réalisés à partir de 150 000 euros d'encours pour une personne seule et de 300 000 euros pour un couple.

C’est dans cette optique d’anticipation que plusieurs distributeurs avaient conseillé à leurs clients d'avancer leurs reversements pour ne pas tomber sur le coup du prélèvement forfaitaire unique. Au vu des statistiques, la mise en garde n’a pas eu l’effet escompté car en septembre, les épargnants ont versé sur leurs contrats d'assurance-vie 9,6 milliards d'euros soit seulement 100 millions d'euros de plus qu'en août. Et en parallèle, les retraits des contrats d’assurance vie ont augmenté de 600 millions d'euros d'un mois sur l'autre faisait diminuer la collecte nette.

Une autre raison, plus inhérente à la vie quotidienne, concerne l’arrivée des avis d’imposition sur le revenu, la taxe d’habitation et la taxe foncière. Septembre est donc un mois défavorable à l'épargne pour les français ayant besoin de puiser dans leurs économies pour ces dépenses.

Une augmentation de unités de comptes

Malgré la baisse observée des dépôts sur l’assurance vie, les établissements financiers peuvent être satisfaits vis-à-vis de leurs efforts pour vendre davantage d'unités de compte (UC). Ces produits plus intéressants offrant un meilleur rendement que les fonds en euros garantis ont conquis davantage de souscripteurs. A la fin du mois de septembre, les unités de comptes représentaient 28 % des nouveaux versements, contre 19 % l’année passée.

Conclusion

C’est un bilan mitigé pour l’assurance vie en ce dernier trimestre 2017 pour les assureurs. Mais cela ne nous empêche pas de rester positif quant à l’avenir de ce placement. En effet, comme expliqué dans notre article sur la Flat Tax, les contrats qui seront soumis à cette réforme ne représentent qu’environ 3%.

L’arrivée de l’automne n’a pas touché que l’assurance vie mais aussi le Livret A et le LDD. Pour bénéficier de conseils objectifs et des meilleurs rendements du marché, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers spécialisés. Avec Netinvestissement, c’est l’assurance d’une indépendance garantie.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides