Assurance vie : quel avenir pour le fonds en euros ?

Visa expert

L’article « Assurance vie : quel avenir pour le fonds en euros ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 20/01/2015

Avec un taux de rendement moyen avoisinant les 2,70% pour l’année 2014 contre 3% en 2013, les fonds en euros à capital garanti connaissent des temps difficiles. Impactés fortement par la baisse des taux qui frappe actuellement notre économie, les fonds en euros devraient de nouveau connaître une baisse de leur rendement de 0.6% courant de l’année 2015.

En outre, la publication du dernier rapport Solvency II dont l’objectif est d’harmoniser les règles de solvabilité actuellement applicables n’est pas sans inquiéter les organismes d’assurance qui y voient l’entérinement définitif du rôle du fonds en euros. Explications.

pea-pme

Une modification de l’allocation du fonds en euros

A compter du 1er janvier 2016, les compagnies d’assurance verront leur marge de solvabilité varier de manière considérable en fonction du type d’actif privilégié. Plus précisément, le projet européen imposera une charge en capital de 49% pour les titres non côtés et de 39% pour les actions, contre 0% pour les obligations d’Etat.

Cette règle Solvency II, certes fortement contraignante pour les assureurs, vise à protéger les investisseurs en obligeant les opérateurs à détenir en permanence une réserve de fonds propres (c’est-à-dire de cash) suffisante et surtout « proportionnelle » aux risques pris sur les marchés. Cette contrainte forte vise à éviter qu’une crise de type « subprime » telle qu’elle est arrivée aux Etats Unis en 2008 n’arrive jamais en Europe.

Si l’argument phare de cette réforme réside dans la volonté du gouvernement européen de garantir aux assurés une plus grande sécurité dans leurs investissements, il n’en ressort pas moins une volonté d’orienter les investissements des assureurs vers les finances des Etats européens et ce au détriment de la performance.

Une perte de rendement significative

Avec un taux de rendement moyen de 0.5% pour les obligations d’Etat, cette réorientation des investissements aura pour principale conséquence d’abaisser fortement le rendement des fonds en euros. Selon les professionnels du secteur, ce dernier pourrait descendre en dessous de la barre fatidique des 2% dans moins de deux ans.

Si l’annonce de cette réforme n’est pas sans conséquence pour les assureurs, ces derniers ne semblent pas pour autant alarmés. Certains préconisant dès à présent de pallier cette baisse de rendement en repensant de manière plus stratégique l’allocation en Unités de compte. En effet, une allocation structurée en unités de compte pourra facilement venir compenser cette perte de rendement sans pour autant augmenter la prise de risque des épargnants.

Conclusion

Après la perte conséquente d’attrait des épargnants pour le livret A suite à l’abaissement progressif de son taux de rendement, qui a atteint au août 2014 les 1%, c’est au tour de l’assurance vie de craindre une réduction du nombre de ses fidèles. Néanmoins, si les assureurs voient dans le projet Solvency II une dénaturation du rôle du fonds en euros, ces derniers continuent de croire en l’avenir de l’assurance vie et plus particulièrement en celui des unités de compte.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides