L’assurance vie : les perspectives pour 2013

Visa expert

L’article « L’assurance vie : les perspectives pour 2013 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 08/01/2013

Depuis des générations, l’ assurance vie est le placement préféré des français. C’est celui qui permet de conserver son capital, de le faire fructifier, et de le transmettre avec une fiscalité attractive. Malgré tout, la fin de l’année 2012 a été morose pour l’assurance vie. En effet, la collecte totale sur l’année dernière était négative de 3,6 milliards d’euros par rapport à 2011. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’aux retraits massifs opérés par les souscripteurs pour préparer la retraite et pour investir dans l'immobilier , s'est ajouté le relèvement des plafonds du Livret A et du Livret de développement Durable (LDD).


Cette concurrence est d'autant plus vive que les performances des deux produits se rapprochent, les rendements de l'assurance vie ne cessant de baisser alors que ces livrets réglementés présentent l'avantage de ne pas être soumis à l'impôt. Leur collecte cumulée a atteint un niveau record en octobre dernier, avec 21,29 milliards d'euros cumulés, d'après la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Les compagnies d’Assurance commencent à publier les performances des fonds en euros, qui s’avèrent inférieurs à ceux de l’année 2011.


Mais pour autant, la baisse des rendements peut-elle nuire à l’attractivité de l’assurance vie en 2013 ? Quelles sont ses avantages par rapport aux autres placements et comment exploiter au maximum la rentabilité de votre contrat ?

Les performances des fonds en euro en 2012

Les premiers à publier les performances sur l’année 2012 sont les Assureurs Mutuelles. Nous partageons avec vous les premiers chiffres connues, en attendant l’intégralité des performances de toutes les sociétés sur le marché :

SociétéContrat(s)20112012
AXA Privilège, Expantiel, Optial 3% 2,90%
GMF Vie GMF Vie 3,20% 3,05%
MAAF Compte Epargne MAAF 3,06% 3,01%
MACIF Actiplus, Actiplus Option 3,45% 3,15%
MATMUT Vie Epargne 3,20% 3,40%

Une fiscalité avantageuse

Contrairement à d’autres placements, ceux effectués sur un contrat d’assurance vie sont disponibles à tout moment. Toutefois, les intérêts que vous rapporte votre contrat ont une fiscalité spécifique en fonction de l’ancienneté de l’assurance vie. Si vous souhaitez effectuer des retraits (rachats) et être partiellement exonéré fiscalement, il faut attendre huit ans après la souscription de votre contrat. Vous bénéficierez ainsi d’un abattement fixe de 4600€ pour une personne seule, et 9200 € pour un couple. Au-delà, vous êtes imposés suivant votre choix, au taux de l’impôt sur le revenu correspondant, ou par le biais du prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) au taux de 7,5%.


Le rapport Gallois pourrait venir modifier cet avantage, un allongement de la durée de détention de l’assurance vie serait voté courant 2013. Même si le rapport ne précise pas le délai exact envisagé, un consensus semble se faire autour d'une durée de détention de 12 ans, sans davantage de précision pour l'instant.

assurance-vie-feuille

Des fonds en Unité de comptes pour apporter de la diversification

Face à la baisse des rendements des fonds en euro, l’assurance vie propose des solutions innovantes. Outre l’immobilier avec les SCPI et OPCI, les fonds structurés ou obligataires à échéance rencontrent actuellement un vif succès.


Les souscripteurs peuvent aussi booster la performance globale de leurs contrats grâce aux fonds euro dynamiques. Logés dans des offres haut de gamme, ces supports présentent les caractéristiques classiques du fonds en euros (capital garanti à tout moment, effet cliquet sur le rendement annuel définitivement acquis) mais leur gestion souple et réactive ménage davantage de prise de risque pour booster la performance.


C'est le cas, par exemple du fonds en euros de Spirica (LifeSide Patrimoine) vendu essentiellement par des conseillers patrimoniaux indépendants. Ou encore, chez Generali, du fonds Euro Innovalia, dont l'actif peu volumineux (800 millions d'euros) comporte une part importante d’immobilier.

Conclusion

L’attractivité de l’assurance vie ne doit pas s’apprécier uniquement par rapport à la performance du fonds en euro. Il ne faut pas oublier qu’ils existent des solutions innovantes pour booster la rentabilité de votre contrat. La fiscalité de l’Assurance-vie reste toujours assez favorable en comparaison des autres placements de valeurs mobilières, sans oublier que c’est un excellent moyen de préparer sa retraite ou de transmettre son patrimoine. Chaque contrat présentant des spécificités de gestion et de frais, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel du secteur.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides