Le rendement des SCPI encore au top en 2017

Visa expert
avatar
Par Hotman Achab
Le 04/12/2017

L’article « Le rendement des SCPI encore au top en 2017 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Avec un niveau de rendement moyen de 4,5% sur les 4 derniers trimestres apprécié à 4,63% en 2016, la SCPI maintient cette année un niveau de performance très rémunérateur.

Ficelé avec un volume de collecte toujours dynamique, chiffré à 1,1 milliard d’euros au troisième trimestre précédé d’une croissance jugée historique de 30% en 2016, la France devient le deuxième pays européen sur ce marché, derrière l’Allemagne et devant l’Angleterre.

En effet, les SCPI sont capables de répondre à plusieurs objectifs patrimoniaux tout en dégageant un rendement supérieur aux autres supports financiers ou immobiliers, ce qui explique pourquoi les investisseurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce véhicule d’investissement, qui séduit à l’unanimité.

Pourquoi les SCPI connaissent un tel succès en 2017 ?

Si vous comparez avec d’autres placements la SCPI, vous vous rendrez compte qu’elle offre par exemple un rendement deux à trois fois supérieur à celui du fond en euros de l’assurance vie (placement préféré des français), ou même six fois supérieur à celui du Livret A, (placement refuge des Français durant la crise des Subprimes).

De plus, que vous ayez pour objectifs de vous constituer une épargne, un revenu complémentaire, une retraite supplémentaire ou même de transmettre votre patrimoine, la SCPI vous offre une palette de solutions, plus ou moins complexe mais surtout plus accessible que l’immobilier en direct.

Si vous regardez le marché de l’immobilier en France, comme à Bordeaux où l’envolée des prix en 2017 est de 11%, la SCPI est une solution alternative à l’immobilier en direct qui va permettre à un investisseur d’accéder à ce marché à partir de 1 000€ de ticket d’entrée. L’investisseur pourra de cette façon profiter de revenus sous forme de loyers et d’une plus-value en cas de revente.

Autre avantage important qui contribue au succès de la SCPI, la mutualisation des risques. Pour simple rappel, la SCPI est une société de gestion qui a pour objectif de détenir et de gérer un parc immobilier pour le compte de ses associés. Ainsi, cet ensemble de logements ou d'immeubles dont dispose la société mutualise le risque par son nombre d’actifs et créé une diversité géographique du fait de sa multitude d’investissements territoriaux.

Comment choisir une SCPI aujourd’hui ?

Pour choisir une SCPI, il faut tenir compte de plusieurs critères :

  • La taille. Comme vu précédemment, plus une SCPI disposera d’un patrimoine immobilier important, plus le risque sera mutualisé et diversifié.

  • Le taux d’occupation locatif. S'il existe un risque locatif, qu’il soit physique ou financier, il est indispensable de le mesurer et de le suivre dans le temps.

  • Le taux de rendement. Déterminé à partir des deux facteurs précédents, il est le rapport entre le revenu obtenu et la mise de fonds initiale. Pour rappel, le taux de distribution moyen des SCPI est compris « entre 4,30% et 4,50% » sur l’ensemble de l’année 2017.


Conclusion

Du fait de son couple rendement-risque historiquement favorable et de sa multitude de fonctionnalités, la SCPI est un produit de placement dit de long terme qui séduit et rend le marché de l’immobilier facilement abordable.

Si elle combine les avantages qu’offre un bien immobilier détenu en direct, tout en mutualisant les risques, ce produit est un support de divertissement et doit être rigoureusement choisi.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Hotman Achab , Conseiller en gestion de patrimoine

Diplômé d’un Master en gestion de patrimoine qu’il a obtenu en 2003, Hotman Achab débute sa carrière professionnelle au sein de la Société Générale en tant que conseiller patrimonial pendant 4 ans puis rejoint la Banque Postale où il occupe les fonctions de conseiller patrimonial. En 2010, il intègre la division Banque Privée, toujours à la Banque Postale, où il sera notamment élu « meilleur CGP d’Ile de France ». En 2014, après plus de 11 ans passées dans l’environnement patrimonial bancaire, Hotman souhaite évoluer et décide de s’associer au Groupe Wast & Van et prend la direction, début 2015, de Wast & Van Grand Paris.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides