SCPI : record de collecte en 2016

Visa expert

L’article « SCPI : record de collecte en 2016 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 20/03/2017

En 2016, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont rapporté en moyenne 4,63%. La « pierre-papier » a créé un engouement important chez les épargnants une fois encore.

Les SCPI ont battu un record en 2016

D’après l’institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF), les SCPI de rendement auraient recueilli 5,562 milliards d’euros en 2016. La famille de SCPI la plus concernée reste les SCPI de bureaux mais des secteurs plus spécialisés, comme la santé ou la fin de vie voient leur collecte croître de 118%.

SCPI : record de collecte en 2016

Les SCPI offre la possibilité d’investir dans l’immobilier tertiaire comme les bureaux, les magasins ou les entrepôts pour toucher des loyers sans que l’investisseur s’occupe de la gestion. Il suffit de quelques milliers d’euros pour souscrire à une SCPI. En 2016, elles ont distribué en moyenne 4,63%, ce qui représente une performance exceptionnelle comparée aux rendements en chute libre sur de nombreux placements, comme les fonds en euros des contrats d’assurance-vie. Karl Toussaint du Wast, co-fondateur de Netinvestissement.fr et responsable du pôle immobilier du groupe, annonce que sa « conviction pour l’année 2017 est que, malgré une légère contraction des rendements, les SCPI offriront encore un rentabilité moyenne autour de 4,50% ».

Investir à l’étranger

Malgré des résultats excellents, certains indicateurs des SCPI virent à l’orange. Au fil des années, la performance moyenne des SCPI diminue. « L’attrait des épargnants pour la pierre-papier provoque un accroissement des liquidités sur le marché immobilier, et donc un léger tassement de leur rendement », explique M. Dhiver.

La cause de cette faiblesse serait due à l’inflation des prix dans l’immobilier. Frédéric Tixier, du site Pierrepapier.fr ajoute : « Comme les loyers n’augmentent pas, ou peu, les rendements sur les nouvelles acquisitions diminuent ».

Pour diminuer les risques, les gérants préfèrent investir à l’étranger particulièrement en Allemagne, aux Pays-Bas ou bien encore en Italie. D’autres préfèrent investir dans des produits centrés sur des secteurs spécifiques comme la santé.

Conclusion

En 2016, les SCPI ont connu à nouveau une croissance de leur collecte. Cependant, certains spécialistes du secteur mettent en garde les investisseurs et leur conseillent de diversifier leurs souscriptions, par exemple en investissant dans des SCPI positionnées à l’étranger ou axées sur des métiers d’avenir.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides