Bourse : percée des actifs refuges

Visa expert

L’article « Bourse : percée des actifs refuges » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 24/04/2017

Depuis quelques jours, les investisseurs se protègent contre la montée des risques et les actifs tels que l’or sont très sollicités.

Les investisseurs se protègent dans les actifs refuges

Bourse : percée des actifs refuges

Les tensions avec la Russie, la Corée du Nord ou bien encore l’incertitude électorale en France créent un sentiment de risque sur les marchés financiers. Les investisseurs cherchent des actifs refuges mais pour l’instant ils ne provoquent pas de chocs sur les marchés actions.

Cette envie s’explique par « les préoccupations liées aux risques géopolitiques et politiques, mêlant les tests de missiles en Corée du nord et les menaces de plus en plus pressantes des Etats-Unis, la frappe américaine en Syrie », explique un analyste de London Capital Group interrogé par Bloomberg. Les marchés s’adaptent également à la nouvelle politique de Donald Trump.

"Les Etats-Unis sont passés d'une logique multilatérale à une logique bilatérale en matière de relation internationale. Avec une logique de rapport de force. Or les marchés ont besoin de relations apaisées et attendent de voir comment ce nouveau type de relation va permettre de régler les choses de façon plus apaisée", indique Wilfrid Galand chez Neuflize OBC.

L’influence du contexte économique

Mais la politique n'explique pas tout d’après Wilfrid Galand qui évoque aussi le "contexte économique: celui d'une croissance solide mais qui demande confirmation, au-delà des indicateurs de moral. Il y a eu des chiffres un peu décevants aux Etats-Unis comme les ventes automobiles ou sur la production, ce qui créent des doutes notamment sur les indices des petites et valeurs moyennes américains qui se sont effrités. Par ailleurs, les marchés ont un peu de mal à saisir l'agenda de Trump notamment sur sa politique fiscale"

Le pétrole en hausse

Il existe également des tensions concernant le prix du pétrole. Le baril de Brent a augmenté de 5,8% en deux semaines à près de 56 dollars. « Même si la Syrie n'est pas un acteur important du marché du pétrole, les marchés sont toujours sensibles à tout ce qui est susceptible de déstabiliser le Moyen-Orient », juge Aurel BGC.

Conclusion

Les investisseurs recherchent des actifs refuges pour se protéger de toutes ces incertitudes entre les pays tels que la Russie, les Etats-Unis, la Corée du Nord ainsi que du contexte économique en France. L’or est très sollicité mais pas seulement. Le pétrole, la devise nippone et le bund allemand sont également des valeurs refuges très recherchées.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides