Investissement dans l’or : +70% en 2016

Visa expert

L’article « Investissement dans l’or : +70% en 2016 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 13/02/2017

Les investisseurs ont acheté 70% d’or en plus en 2016 qu’en 2015 malgré un essouflement au cours du dernier trimestre. D’après le rapport du Conseil mondial de l’or, les particuliers soutenaient l’investissement dans le métal précieux contrairement aux investisseurs institutionnels qui ont moins misé sur l’or en 2016. La demande annuelle d’or a atteint 4 309 tonnes l’an passé, avec une augmentation de 2% comparé à 2015 où elle était de 4 216 tonnes.

Une augmentation de l’or en 2016

Une augmentation de l’or en 2016

D’octobre à décembre 2016, la demande d’or a diminué de 11% comparé à l’année 2015, avec une estimation de 994 tonnes provocant une diminution de la demande dans le secteur de la joaillerie ainsi que dans l’investissement. Cependant selon John Mulligan, responsable du Conseil mondial de l’or « sur l’année 2016, la demande des investisseurs a augmenté de 70%. Pendant les trois premiers trimestres, les investisseurs institutionnels se protégeaient du risque représenté par le Brexit, par les élections américaines ».

Pendant le dernier trimestre, les professionnels de l’investissement ont négligé les ETF (les fonds d’investissements adossés à des stocks physiques) suite à l’élection de Donald Trump. Ils ont préféré miser sur le métal jaune laissant de côté l’or en lingots et en pièces. La demande des ETF équivaut à 532 tonnes d’or sur l’année, même si les investisseurs ont constaté une diminution de 193 tonnes d’or au cours du quatrième trimestre.

A l’étranger

John Mulligan explique que « en Chine comme aux Etats-Unis, les investisseurs particuliers ont cherché à acheter de l’or. Ils étaient à la fois motivés par la baisse des prix entraînée par les sorties des fonds, et par le risque géopolitique généré par l’élection de Donald Trump ».

La Chine est le premier consommateur mondial d’or en 2016 avec 914 tonnes d’or puis l’Inde arrive en second avec 676 tonnes et les États-Unis avec 212 tonnes. Cependant, les banques centrales ont diminué leur demande d’or en 2016. Dans un communiqué, le CMO a commenté : « Alors que leurs réserves de devises sont en baisse, les banques centrales ont diminué leurs achats, qui se sont établis à 384 tonnes sur l’année ».

Conclusion

En 2016, la demande de l’or a augmenté de 70% sans doute suite au Brexit et aux craintes dues à l’élection de Donald Trump. La Chine reste pour autant le premier pays à consommer de l’or, suivi par l’Inde et les Etats-Unis.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides