Légère remontée de l’or

Visa expert
ANAIS COURAUD AVATAR AUTEUR
Par Anais Couraud
Le 19/11/2018

L’article « Légère remontée de l’or » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Suite à une année en demi teinte, le cours de l’or retrouve des couleurs en ce mois d’octobre. En effet, le métal précieux est sorti de son sommeil et continu de progresser depuis trois semaines consécutives. En chute libre depuis le mois de janvier, l’or inscrit son plus haut niveau depuis trois mois. Alors que les investisseurs avaient fuit le métal jaune, ils reviennent en force vers cette valeur refuge. A noter que l’or est considéré depuis toujours comme un repaire lorsque les marchés financiers connaissent des oscillations. Propulsé par les inquiétudes des investisseurs vis-à-vis du climat géopolitiques qui pèse sur les marchés, l’or valait 1 230 dollars l’once la semaine passée. D’autant plus que les économistes prévoient une nouvelle hausse du cours dans les semaine à venir.

Une valeur refuge

Les tensions géopolitiques et la chute récente des marchés financiers ne sont pas innocentes face à l’escalade du prix de l’or. En effet, la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite, entre les Etats-Unis et la Chine et les prévisions budgétaires de l’Italie ne cessent d’affoler les investisseurs. A cet effet, la bourse a réagit à la baisse la semaine dernière suite à une crainte sur les marchés d’actions mondiaux, ce qui a fait remonter légèrement le cours de l’or. Les économistes qualifie ce regain vers ce métal précieux comme un réel besoin de sécurité de la part des investisseurs. Une tendance qui n’est pas nouvelle : la peur de revoir une crise surgir dans l’Union Européenne ramène les investisseurs vers cette valeur refuge. D’après la Société Générale, beaucoup d’investisseurs qui spéculaient sur la continuité de la baisse du cours de l’or ont été surpris par la remontée soudaine de sa valeur. De ce fait, ils ont manqué le rebond.

Faire preuve d’optimisme

Il est nécessaire de rester optimiste dans ce type de situation. En effet, malgré beaucoup de points d’alerte au rouge, la chute des cours est jugée « excessive ». Les bourses européennes se montrent de bonne humeur ce mercredi, l’optimisme prévaut sur les tensions. En effet, à ce jour, le CAC 40 remonte de 2,16%, ce qui est une très bonne nouvelle pour le moral des investisseurs.

Certains économistes prévoient encore un pic de l’or jusqu’à 1 350 dollars d’ici la fin de l’année.

On observe une étroite corrélation entre l’état de santé des devises des pays émergents et celui de l’or. A fortiori, l’appréciation récente de ces monnaies a été un soutien pour la remontée de l’or.

Conclusion

Les tensions économiques et politiques mondiales sont en partie responsables des corrections de marchés qui ont eu lieu récemment. D’après la Société Générale, cet engouement vers l’or n’est que passager et suit un mouvement spéculatif. La présidente du FMI (Fond Monétaire International) invite les investisseurs à rester vigilant, tout en évitant de clamer « une crise en Europe ». Rejoignez les netinvestisseurs et abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé en temps et en heure de l’actualité économique et financière.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides