Crédits immobilier : taux négatifs en vue !

Visa expert
ANAIS COURAUD AVATAR AUTEUR
Par Anais Couraud
Le 22/06/2018

L’article « Crédits immobilier : taux négatifs en vue ! » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Excellente nouvelle pour les ménages et le secteur de l’immobilier : nous allons rentrer dans une période de taux d’emprunt réels négatifs. En effet, dans un contexte actuel de taux fixes très bas et de remontée de l’inflation, les ménages français ont tout intérêt à s’endetter. Malgré les quelques hausses de taux dans certaines banques observées début juin, les banques n’ont pas encore rempli leur quota de crédit. A fortiori, certaines banques n’hésitent pas à minimiser leur taux encore et encore. C’est le moment de faire jouer la concurrence.

Une période propice à l’investissement

Comme évoqué précédemment, les taux réels deviennent négatifs, plus les semaines passent. Le taux réel correspond à la soustraction du taux fixe annoncé par la banque au taux d’inflation actuel.

A cet effet, plus l’inflation va augmenter, plus le taux réel sera négatif et cela tendra donc vers un enrichissement des ménages. Une phase de taux négatifs qui dure dans le temps est synonyme de très bonnes opérations financières pour les foyers se tournant vers le crédit.

Jusqu’à présent, le dernier cycle de taux négatifs en France a eu lieu entre la fin des années 1960 et 1975. A noter que, les taux nominaux de l’époque étaient fixés aux alentours des 5%. Néanmoins, la forte hausse de l’inflation, la propulsant à un taux de plus de 10% a engendré des taux négatifs. Les ménages qui se sont endettés à ce moment précis ont capitalisé sur du long terme (environ une quinzaine d’années). Aujourd’hui, le mot d’ordre est : s’endetter. C’est le moment d’investir pour se créer un patrimoine immobilier et utiliser le levier de crédit pour financer son bien.

Pas de hausse à craindre

La BCE a dit jeudi dernier, assurer un maintien de ses taux d'intérêt directeurs à leurs niveaux actuels "au moins jusqu’à la fin de l’été 2019", il n’y a donc aucune remontée significative des taux à l’horizon. Les économistes observent même de nouvelles baisses de taux y compris sur les durées d'emprunt longues. En dernière date, on enregistre des taux moyens à 1,30% pour un crédit sur 15 ans, à 1,50% sur 20 ans et 1,70% sur 25 ans. Avec des taux planchers négociés à 0,80% sur 15 ans, 1,12% sur 20 ans et 1,35% sur 25 ans.

Conclusion

Si ce n’est pas déjà fait, sachez que vous avez la possibilité de renégocier votre crédit souscrit avant 2015. L’opération pourra même souvent se révéler plus avantageuse pour vous puisque l’écart de taux est plus grand.

Néanmoins, pour les prêts contractés après la première baisse des taux d’octobre 2016, les opérations de rachats seront probablement moins intéressantes car l’écart avec les taux actuels reste faible. De plus, il faut avoir remboursé au moins une année de crédit pour amortir les frais liés à l’opération.

En tout état de cause, quelle que soit la date de souscription de votre emprunt, sachez que vous pouvez également renégocier l’assurance liée au prêt annuellement. Avec là encore de belles économies à la clé. Besoin d’un accompagnement pour renégocier votre crédit ou votre assurance de prêt ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides