Immobilier : les taux de crédit sont restés stables en 2018

Visa expert
ANAIS COURAUD AVATAR AUTEUR
Par Anais Couraud
Le 23/01/2019

L’article « Immobilier : les taux de crédit sont restés stables en 2018 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Qui n’a pas entendu dire que les taux allaient remonter en 2018 suite à l’arrêt de l’injection de liquidités par la Banque Centrale Européenne (BCE) ? Et pourtant, le constat est simple : les taux n’ont pas augmenté, ni stagné, mais encore baissé au cours de l’année 2018. En effet, contre toute attente, les taux d’emprunt immobilier n’ont pas rebondi mais bel et bien reculé par rapport à 2017. A ce titre, le taux moyen toutes durées confondues était de 1,5% en 2017 contre 1,43% en 2018 selon l’étude du Crédit Logement. Parallèlement, on observe que les taux ont évolué à la baisse les 6 premiers mois de l’année et sont ensuite restés stables au cours des 6 derniers mois.

En outre, le taux moyen se situe en dessous de l’inflation qui a, elle, augmenté en 2018 pour atteindre 1,8%. L’effet « taux très bas » a contribué à ce que les français se tournent davantage vers les crédits immobiliers.

L’endettement : une création de richesse

Avec la hausse de l’inflation constatée tout au long des 12 derniers mois, les taux d’intérêts sont actuellement négatifs. En effet, en empruntant à un taux inférieur à l’inflation (1,8%), c'est l'emprunteur qui est alors rémunéré, tandis que le prêteur reçoit à l'échéance une somme inférieure à celle qu'il a prêtée.

De façon mathématique, cela revient à dire que l’on peut augmenter son pouvoir d’achat en s’endettant. A noter que, ces taux de crédit s’entendent brut et ne comptabilise pas le taux de l’assurance emprunteur par exemple. Cela a été rendu possible grâce à la campagne de la Banque Centrale Européenne qui souhaitait orienter massivement les ménages français vers le crédit.

Aujourd’hui, les taux ont atteint leur minimum face à un marché immobilier qui ne cesse d’augmenter. Les banques doivent user de stratégies commerciales pour continuer d’attirer les clients vers le crédit.

Quelques infos sur le crédit en France

Le bilan de l’année 2018 est très satisfaisant pour les établissements financiers en quête d’octroi de prêts immobiliers. En effet, à la fin du mois de décembre le montant d’emprunt total en cours en France a explosé les records. 1 000 milliards d’euros : c’est le montant global à ce jour emprunté par l’ensemble des français. Cela représente la moitié de la dette publique française qui équivaut à 2 300 milliards d’euros.

Autre point important, la durée d’emprunt accordé n’a jamais été aussi longue. En moyenne, 226 mois soit 10 de plus que l’année passée. A noter que les banques ont aussi largement allégé leurs conditions d’octroi de prêt concernant l’apport en capital.

Conclusion

L’ère du crédit immobilier accessible a encore de beaux jours devant elle. Les professionnels s’attendant tout de même à voir les taux remonter légèrement (entre +0,03% et +0,1% pour 2019). Le montant de la collecte de crédit devrait probablement s’essouffler dans les prochains mois. Il est temps de profiter de ces conditions favorables pour investir ! Contactez nos conseillers spécialisés pour obtenir un accompagnement de A à Z dans l’élaboration de votre projet d’investissement !

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides