Les taux du crédit immobilier encore en baisse

Visa expert

L’article « Les taux du crédit immobilier encore en baisse » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 08/08/2012

Depuis le mois de mars 2012, les banques suivent leurs barèmes des taux de crédit avec une attention toute particulière. En effet, les taux de crédit immobilier à 20 ans ne cessent de baisser. Ils sont même actuellement inférieurs à 4%. Cette baisse continue laisse-t-elle présager un retour à la hausse ? Les prêts sont-ils pour autant plus nombreux ? Nous vous apportons quelques éclairages sur ce phénomène.

decroissance

Coût des emprunts immobiliers en baisse

Les emprunteurs peuvent en quelques sortes se réjouir, les taux d’emprunt poursuivent leur baisse. Une baisse continue qui se constate déjà depuis plusieurs mois.


En février, le taux de crédit à 20 ans était de 4,25% et en juin il avait continué à chuter pour passer à 4,05%. Et, en ce mois d’août, il vient même de passer sous la barre des 4%, atteignant 3,90% (3,25% sur 10 ans).

Il est important de préciser que ces taux figurent dans les barèmes des banques avant négociation et hors assurance. Ainsi, le coût réel et final de l’emprunt immobilier peut varier à la baisse ou à la hausse.

Le phénomène de chute des taux du crédit immobilier

Si les taux de crédit sont encore à la baisse, c’est notamment du fait de la baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne car ce taux direct à un effet sur les taux de crédit variables et que par sa concurrence avec le crédit à taux fixe, il entraîne aussi le taux de ce dernier à la baisse.


Cependant, il faut aussi noter que cette chute des taux s’accompagne d’une chute des volumes de prêt accordés. En effet, même si le taux de crédit immobilier est en baisse, ce n’est pas pour autant que plus de français peuvent en profiter.

immeuble

Les conditions d’acceptation d’un crédit sont quant à elles plus strictes et de nombreux dossiers jugés comme pas assez sûrs par les organismes prêteurs sont alors refusés.


En ce qui concerne la poursuite de cette baisse du taux de crédit immobilier, il est difficile de savoir ce qu’il adviendra tant la situation économique européenne est incertaine.

Conclusion

Au final, sur toute l’année 2012, on estime que les crédits immobiliers accordés par les banques devraient atteindre aux alentours de 110 milliards d’euros contre 160 milliards en 2011. Les taux baissent mais les prêts accordés n’en sont pas pour autant plus nombreux. Ce qui démontre bien de la difficulté actuelle rencontrée dans le secteur de l’immobilier, tant pour les professionnels que pour les particuliers qui hésitent à faire un placement immobilier. Ils appréhendent de voir leur capacité d’épargne continuer à diminuer ou encore craignent que leur investissement soit impacté par les changements de la fiscalité.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides