Le prêt à taux zéro prend de l’ampleur

Visa expert

L’article « Le prêt à taux zéro prend de l’ampleur » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Hotman Achab - le 11/11/2015

Prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt complémentaire sans intérêt et sans frais aidé par l’État. Il est accordé, sous certaines conditions, aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale pour la première fois : c’est ce qu’on appelle la primo-accession. Un ménage qui n’a pas été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années est à nouveau éligible. Afin de permettre à un maximum de français de bénéficier de ce dispositif, le gouvernement a décidé d’élargir le champ d’action du PTZ à partir de janvier 2016. Décryptage.

pret-bancaire

Le PTZ pour appuyer la reprise

La construction de logements est un impératif social et économique. La politique menée depuis trois ans par le gouvernement en faveur du logement porte ses fruits, avec une amélioration des ventes de logements neufs et l’amorce d’une reprise dans l’activité de la construction.

Afin d’assurer une reprise durable de l’activité économique dans la construction et permettre à davantage de ménages, notamment les jeunes actifs, d’accéder à la propriété, le gouvernement renforce et simplifie le prêt à taux zéro pendant deux ans avec des conditions plus avantageuses.

Avec le prêt à taux 0, vous pouvez désormais financer votre achat de logement neuf à concurrence de 40% alors que, jusqu’à présent, la fourchette autorisée était de 18% à 26%. Cette largesse étatique permettra de multiplier par 2 le nombre de ménages potentiels.

Des objectifs ambitieux

Des objectifs ambitieux

L’objectif de l’Etat est de passer de 60.000 à 120.000 prêts en 2016 afin de doper le marché immobilier du neuf d’après le cercle proche du Ministre du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité Sylvia Pinel.

Parmi les mesures, estimées à 1.3 milliard d’euro, présentées par Sylvia Pinel et le secrétaire d’Etat chargé du budget Christian Eckert, devant être mises en place le 1er janvier 2016, retenons :

  • Les nouveaux plafonds de revenus fixés à 74.000 euros nets pour un couple avec 2 enfants en zone A, contre 72.000 auparavant. Pour les célibataires, ce plafond passe de 36.000 à 37.000 euros.
  • Les ménages pourront commencer à rembourser ce prêt au bout de 5, 10 ou 15 ans selon le dossier.
  • Dans l’ancien, sous condition de 25% de travaux minimum, on passe de 6.000 communes rurales éligibles, à l’ensemble du territoire.
  • Permet d’étendre la durée du prêt sur 20 ans minimum pour réduire le montant des mensualités.

Conclusion

« Le BTP c’est 5% du PIB par an, plus de 2 millions d’emplois, et la réforme du PTZ doit en créer 50.000 » assure Sylvia Pinel. Ces réformes auront un impact sur les finances publiques à partir de 2017 et leur coût sera entièrement financé dans le projet de loi de finances pour 2017.

À propos de l'auteur

Hotman Achab , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Diplômé d’un Master en gestion de patrimoine qu’il a obtenu en 2003, Hotman Achab débute sa carrière professionnelle au sein de la Société Générale en tant que conseiller patrimonial pendant 4 ans puis rejoint le Banque Postale ou il occupe les fonctions de conseiller patrimonial. En 2010, il intègre la division Banque Privée, toujours à la Banque Postale, ou il sera notamment élu « meilleur CGP d’Ile de France ». En 2014, après plus de 11 ans passées dans l’environnement patrimonial bancaire, Hotman souhaite évoluer et décide de s’associer au Groupe Wast & Van et prend la direction, début 2015, de Wast & Van Grand Paris.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides