Un démarrage poussif pour le dispositif Duflot

Visa expert

L’article « Un démarrage poussif pour le dispositif Duflot » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 27/05/2013

Cinq mois après son entrée en vigueur, le dispositif Duflot ne connaît pas le succès attendu. 4 165 logements neufs ont été vendus dans le cadre de ce dispositif au 1er trimestre contre 5 426 au 1er trimestre 2012 avec le dispositif Scellier.

Des chiffres décevants

Des chiffres décevants

D’après les chiffres dévoilés le 16 mai dernier par la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI), le Duflot connaît un « démarrage timide ». Ce dispositif est pourtant considéré comme un bon placement. Il ouvre droit à une réduction d’impôt de 18% alors que la dernière version du Scellier n’offrait que 13% de réduction. Cet avantage est de taille, d’autant plus qu’aujourd’hui, la plupart des placements financiers connaissent une augmentation des prélèvements sociaux et fiscaux.


Quand Cécile Duflot avait présenté ce nouveau dispositif réservé aux investisseurs, un objectif de 40 000 ventes avait été fixé pour 2013. Cinq mois après l’arrivée du successeur du Scellier, cet objectif semble difficilement réalisable. On constate au 1er trimestre une baisse de 23% des ventes par rapport à 2012 et même si les 3 premiers mois de l’année sont généralement mauvais en ce qui concerne la vente de produits de défiscalisation, ces chiffres sont décevants.

Des incertitudes à lever


Cette baisse des ventes s’explique en partie par le fait que toutes les hypothèses concernant le dispositif ne sont pas encore levées :

  • La liste définitive des villes de la zone B2 éligibles au dispositif n’est pas encore établie. Après validation des propositions des préfets de région, le gouvernement devrait communiquer la liste des communes le 30 juin prochain.
  • Le niveau des loyers n’est pas encore fixé. Initialement, la loi prévoit que pour ces logements, les loyers soient inférieurs de 20% par rapport au prix du marché, mais dans les faits, les préfets ont là encore leur mot à dire. Ils ont jusqu’à fin juin pour décider de fixer des niveaux de loyers plus bas dans certaines communes pour mieux refléter le marché.

Un redressement possible au deuxième semestre


D’après François Payelle, président de la FPI « pour avoir un impact sur les chiffres des prochains mois, il est important que le cadre réglementaire du dispositif soit fixé dans les tout prochains jours » ce qui sera donc le cas fin juin. « Si les détails du dispositif Duflot sont clarifiés dans les prochains jours , 5 000 à 10 000 logements supplémentaires seront commercialisés à la rentrée » précise François Payelle.


Les ventes devraient donc au moins se stabiliser en 2013 au niveau de 2012 d’autant plus que ce nouveau dispositif, malgré des plafonds de ressources et de loyers qui existaient auparavant, apporte en plus de sa réduction d’impôt majorée, la possibilité de cumuler deux investissements la même année par foyer fiscal (contre un seul auparavant).

Conclusion

Même si les débuts du Duflot n’obtiennent pas les résultats escomptés, on peut penser que le 2ème semestre sera bien meilleur et que les investisseurs, une fois les incertitudes levées, se tourneront vers ce dispositif performant.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides