Le patrimoine immobilier des ménages français en 2018

Visa expert
Anais Couraud
Par Anais Couraud
Le 12/12/2018

L’article « Le patrimoine immobilier des ménages français en 2018 » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Dans notre dernier article, nous évoquions la répartition du patrimoine financier des ménages suite à l’étude réalisée par l’INSEE. Aujourd’hui, nous allons faire un tour d’horizon du patrimoine immobilier des français. De l’achat de la résidence principale à l’investissement, l’immobilier reste une valeur refuge pour un grand nombre de foyers.

Considéré, comme plus sécuritaire et davantage stable que les marchés financiers, l’immobilier offre aujourd’hui une large gamme de possibilités et pour tous les types d’investisseurs. En 2018, 62% des ménages français, tout âge et situation professionnelle confondus détiennent de l’immobilier dans leur portefeuille. Ce taux de détention diminue légèrement depuis 2015 mais reste un support privilégié par les français.

De la résidence principale à…

En premier lieu, la part la plus importante d’immobilier concerne la résidence principale. En effet, en France et en 2018, 57,8% de l’ensemble des ménages sont propriétaires de leur résidence principale. En quête de sécurité et de constitution d’un patrimoine, l’achat d’une maison ou d’un appartement pour y vivre est favorisé par les français. Pour 2 français sur 3, s’assurer un toit sur la tête est prioritaire.

Cette part de détention augmente selon l’avancée de l’âge du ménage. Plus la personne référente du ménage vieilli, plus le pourcentage de propriétaires augmente. A noter que, depuis 2015, le nombre de propriétaires a augmenté de 6,4% chez les moins de 30 ans. Cette hausse est également la conséquence des taux d’intérêts très bas et l’allongement de la durée d’endettement. Ces facteurs ont favorisé l’accession à la propriété pour les plus jeunes.

On note aussi, chez les propriétaires de leur résidence principale, un taux de détention de résidence secondaire ou de biens loués à titre gratuit de 17,8%. Ce type d’investissement a pour but d’élargir le patrimoine immobilier mais n’est pas considéré comme de l’investissement.

… à l’investissement immobilier

Pour beaucoup de ménages français, une fois l’étape de la résidence principale actée, leur objectif est d’agrandir leur patrimoine et de préparer l’avenir en investissant dans l’immobilier locatif. Concernant l’immobilier « particulier », il concerne environ 20% des ménages. En effet, ils acquièrent un bien au comptant pour le louer et bénéficier d’une rente complémentaire immédiate ou passe par le crédit pour utiliser l’effet de levier des loyers. Immobilier ancien, immobilier neuf, dispositif fiscaux, statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) ; nombreuses sont les solutions pour répondre à un objectif de préparation à la retraite et création de patrimoine en fonction de la situation de chaque investisseur.

Parallèlement, on dénote une augmentation de la part des investissements dans l’immobilier professionnel. Qu’il s’agisse de détenir un bien professionnel en rapport avec l’activité du ménage ou via l’immobilier locatif professionnel, ils représentent 15% des ménages. Depuis 2014, l’augmentation de ce taux est corrélée à une hausse du nombre d’investissement en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI).

Conclusion

Il est possible d’intégrer de l’immobilier à son patrimoine grâce à plusieurs supports. L’achat de votre résidence principale peut être une bonne idée mais n’est pas systématiquement la meilleure stratégie patrimoniale à choisir. De nombreux paramètres doivent être analysés pour prendre la meilleure décision. Dans tous les cas, l’important est de passer à l’action et de mettre en place une stratégie, quelle qu’elle soit. Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Contactez nos conseillers spécialisés directement par Tchat ou au 0805 111 934.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Immobilier à Paris : on s’approche des 10 000€ au m² en moyenne
  • Crédit immobilier : 61% des 18-34 ans utilisent les services d’un courtier
  • Prêts immobiliers : fini l’obligation de domicilier ses salaires
  • Crédit immobilier : plus de 1000 milliards d’encours !
  • Immobilier en Île de France : les villes les plus convoitées
  • Comment faire face à trop de crédits ?
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides