Baisse des constructions de logements neufs

Visa expert

L’article « Baisse des constructions de logements neufs » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 29/08/2012

« Quand le bâtiment va, tout va ». En effet le bâtiment est l’un des 1ers employeurs de France avec plus de 1500000 salariés ; et l’ambition du gouvernement était de maintenir un rythme de construction de 600000 logements / an pour tenter d’enrayer la carence de logements.


Sur l’année 2012 entière, c’est la moitié qui sera finalement construite. Qu’est ce qui explique un tel ralentissement ? Quelles sont les causes pour le marché immobilier français ? Décryptage.

decroissance

Le ralentissement s’était fait sentir dès la fin de l’année passée. En 2012, le nombre de mise en chantier de logements neufs est en baisse de presque 20% par rapport à 2011. Les récents chiffres publiés par le ministère du logement nous indiquent que seulement 315000 logements devraient être construits cette année. C’est loin des 550000 attendus. Plus grave encore, le nombre de mises en chantier par rapport aux permis de construire est tombé en moyenne de 80% à 70% de Janvier à Juillet 2012.


Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • Côté promoteur tout d’abord, le cout d’achat des terrains qui a fortement grimpé ces dernières années, et qui a donc comme conséquence de faire augmenter le prix de vente en lui-même du bien.
  • Côté investisseurs, la situation économique actuelle n’encourage pas l’optimisme et les français sont de moins en moins enclins à s’engager sur un prêt. Ils préfèrent donc poursuivre leur location et attendre que la situation s’améliore.

Enfin, les dispositifs d’incitation tels que le Scellier (qui représentent près de 60% des ventes de logements neufs) ont vu leurs avantages fortement rabotés ces deux dernières années, entrainant le marché à la baisse. Pour tenter de corriger le tir et rééquilibrer la situation, le syndicat des promoteurs français présentera au Gouvernement fin septembre différents projets et propositions ayant comme objectif de redynamiser l’intérêt des investisseurs pour la pierre.

Chute de la construction de logement neuf en France (source : ministère de l'Ecologie)

Avril à Juin 2012 Evolution sur un an
(par rapport à la même période en 2011)
Mise en chantier 80973 -9,4%
dont : construction neuve 70893 -12%
sur bâtiments existants 10080 +14,2%
Permis de constuire 131565 -2,9%
dont : construction neuve 115732 -2,5%
sur bâtiments existants 15833 -5,7%

Conclusion

La situation actuelle du marché immobilier est tendue, mais il existe de nombreuses solutions que le Gouvernement se devra de nous présenter d’ici la fin de l’année en vue du projet de loi de finances pour 2013. Au programme : augmentation du plafond du livret A, PTZ, plafonnement des couts de construction, nouvelles lois incitatives etc. Premier rendez vous le 19 Septembre à Deauville.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides