Construction de maisons neuves : enfin une hausse

Visa expert

L’article « Construction de maisons neuves : enfin une hausse » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 09/10/2015

Après quatre années très compliqué pour le secteur de la construction de maisons neuves, le marché semble se reprendre significativement. En effet, si nous observons les 12 derniers mois, une hausse de 6% apparaît. Mais, avec une chute de près de 50% des volumes de mise en chantier sur les 10 dernières années, ce rebond va devoir se confirmer pour que le secteur du bâtiment retrouve un niveau d’activité suffisant.

Construction de maisons neuves : enfin une hausse

La faiblesse des taux des prêts bancaires ainsi que le cumul du prêt à taux zéro et du prêt à l’accession sociale, ne sont pas étrangers à la reprise du secteur. Ainsi, malgré le surcoût lié aux contraintes thermiques qui aurait pu freiner les mises en chantiers, les ménages ont quand même décidé de se lancer dans de nouveaux projets de constructions. Le fait que les primo-accédants modestes bénéficient des allocations logements pour financer leur futur logement a permis à de nombreux particuliers de concrétiser le projet d’une vie. Elles ont ainsi permis à des ménages qui jusqu’alors ne pouvaient prétendre à devenir propriétaire de réaliser leur projet.

Mais même si les chiffres sont très bons sur cette dernière année, les professionnels sont encore inquiets. Ils dénoncent toujours autant les lourdeurs administratives liées notamment aux nouvelles normes énergétiques. De plus, les obtentions de permis de construire sont également de plus en plus compliquées, avec une demande de pièces complémentaires quasi récurrentes. Par ailleurs, l’afflue de dossiers dans les études notariales et les établissements bancaires, a considérablement allongé le traitement des dossiers. Il n’est pas rare aujourd’hui d’avoir un délai de trois à quatre mois pour la délivrance d’une offre de prêt ou la signature d’un acte d’achat chez le notaire.

La plus grande crainte des professionnels de la construction est la réduction drastique des prêts à l’accession sociale qui devrait s’opérer l’année prochaine. En effet, les seuls ménages qui pourraient en bénéficier, seraient seulement ceux qui auraient subi une chute de leurs revenus de plus de 30%. Les constructeurs demandent ainsi l’annulation de cette mesure prévue dans la nouvelle loi de finances de 2016.

Conclusion

Nous avons pu voir ici que le secteur de la construction neuve, a retrouvé un niveau d’activité et de croissance qu’il n’avait pas connu depuis de longues années. Mais malgré des chiffres très positifs, le secteur reste encore fragile. Nous pouvons penser qu’une remontée importante des taux des prêts bancaires liée à un resserrement des critères d’obtention des prêts à l’accession sociale, pourrait plonger le secteur dans une nouvelle situation de crise.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides