Des loyers en hausse mais avec de fortes disparités

Visa expert

L’article « Des loyers en hausse mais avec de fortes disparités » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 14/06/2016

Le premier trimestre de 2016 avait déjà montré des signes de progression pour le marché immobilier. Aujourd’hui, même les loyers font bonne figure avec une augmentation moyenne de 0.6 %, mais avec toutefois de fortes disparités entre les villes françaises.

Des loyers en hausse mais avec de fortes disparités

Une très bonne année 2016

L’année 2016 débute bien avec une forte progression au niveau des locations nouvelles et des relocations. La hausse moyenne constatée est de 9.2 % sur les cinq premiers mois de cette année.

Michel Mouillart, économiste et directeur d’études pour l’Observatoire, a étudié le marché des locations immobilières, notamment l’aspect mobilité résidentielle. Ce facteur devient important en ce qui concerne l’augmentation des loyers. En effet, lorsqu’un bien immobilier a un nouveau locataire, le propriétaire peu relouer avec un loyer plus élevé. La mobilité constatée cette année est quasiment comparable à celle des années 2000, soit au plus haut, juste avant la dernière chute que Michel Mouillart appelle « la grande dépression ».

Comme avec les prix de l’immobilier, la mobilité a été augmentée par les facteurs de conditions de crédit exceptionnellement favorables ainsi que par les aides de l’Etat pour l’accession dans le neuf (crédit d’impôt ou prêt à taux zéro de nouveau valorisé en ce début d’année). Grâce à ces coups de pouces, la mobilité s’établit à 30.8 %, soit un pic au plus fort depuis 1998.

Sur une année glissante on remarque une augmentation des loyers de 0.6 % (à Janvier 2016). Et pourtant, lorsque l’on étudie les 20 plus grandes villes en nombre d’habitants, on perçoit un recul du prix du loyer pour 35 % d’entre elles et une stagnation pour 5 % d’entre elles. S’il y a une progression des loyers, c’est très souvent parce que ces mêmes locations avaient subi une baisse de loyer sur l’année 2015.

De fortes disparités

L’évolution des loyers est également disparate entre les différents types de logements, notamment au niveau de la surface des biens. En effet, 40 % des logements en location (deux pièces et cinq pièces), ont vu leurs loyers progresser de 1 % et de 1.5 % respectivement. D’un autre côté, les loyers des studios ont eux progressé de seulement 0.1 %, ce qui concerne pourtant 21.9 % du marché des locations.

A noter, l’un des points qui améliore le rendement locatif, est l’implication des propriétaires à réaliser des travaux de rénovations des logements. Après un relâchement en 2015, où seul 12.9 % des logements étaient concernés par des travaux, en 2016 ils sont 16 % à « subir » un bon rafraichissement pour mieux reloger les nouveaux locataires. Et pourtant, le marché des travaux n’a pas atteint ses derniers sommets de 2012 et 2013, travaux qui concernaient près de 30.6 % des relocations.

Conclusion

Ces premières bonnes nouvelles d’augmentation des loyers ne sont pas pour autant suffisantes, selon Michel Mouillart, pour pouvoir prétendre à une véritable inversion de la courbe descendante que nous avons connu depuis ces trois dernières années. Ce dernier craint également que la nouvelle loi sur la Transition Energétique puisse complexifier ce phénomène.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides