Immobilier de bureaux en 2016 : un marché dynamique

Visa expert

L’article « Immobilier de bureaux en 2016 : un marché dynamique » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 20/10/2016

Selon l’enquête publiée par le Groupement d’Intérêt Économique (GIE) Immostat le 7 octobre dernier, le marché francilien montre une bonne dynamique. Effectivement, la demande concernant l’immobilier de bureaux est en nette augmentation de 14% par rapport à 2015. L’étude a publié les derniers chiffres du trimestre 2016 et nous pouvons alors dire que le marché de l’immobilier de bureaux ne cesse de progresser.

Quels sont les derniers chiffres à noter ? Pourquoi un tel regain ?

chute générale

Quelques chiffres

Tout d’abord, durant le premier trimestre 2016, l’investissement dans l’immobilier de bureau était terne. Le marché s’est ensuite légèrement ressaisi pendant le second trimestre. Désormais, les chiffres concernant le troisième trimestre 2016 s’avèrent plus que positifs. En effet, le total des transactions locatives et ventes s’élève à près de 5,6 milliards d’euros ces trois derniers mois, soit 592 000 m2 investis. Les ventes sont également en nette augmentation de 4%, soit 6 milliards d’euros investis. Notons toutefois que Neuilly sur Seine est la ville la plus chère concernant l’immobilier de bureaux avec un prix moyen allant jusqu’à 8 000€/m2. Néanmoins, dans la capitale, les loyers varient selon le quartier.

Une reprise haute en couleur

Selon le Directeur CBRE Capital Markets, Nicolas Verdillon, « la France poursuit sur sa dynamique porteuse. Comme attendu, l’été a été très actif, en particulier sur le marché des bureaux franciliens, avec à l’heure actuelle 5,8 milliards d’euros d’engagements en immobilier d’entreprise banalisé recensés sur le troisième trimestre. Le volume cumulé depuis le début de l’année atteint donc désormais 15,1 milliards d’euros ». Cette reprise se confirme notamment grâce aux grandes opérations. Effectivement, dans le quartier de la Défense, 230 000 m2 ont été commercialisés depuis le début de l’année. Le quartier possède un taux de disponibilité de 8,2%. Enfin, la Capitale continue de séduire et une transaction sur deux s’est effectuée à Paris.

Conclusion

L’immobilier de bureaux en région Île de France a toujours le vent en poupe. Depuis le début d’année, le marché d’échange de bureaux a atteint 1 731 900 m2, soit 12,4 milliards d’euros investis. Selon l’enquête d’Immostat, il s’agit d’une « hausse de 14% par rapport au même cumul en 2015 ». La tendance dynamique se confirme alors et tout se jouera sur le dernier trimestre. L’année dernière, le quatrième trimestre avait recensé un nombre record de transactions et d’investissements. A voir si 2016 fera mieux.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides