L’immobilier d’Ile-de-France retrouve ses investisseurs

Visa expert

L’article « L’immobilier d’Ile-de-France retrouve ses investisseurs » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 11/03/2015

Quand l’immobilier va, tout va ! La « santé » du marché de l’immobilier est le reflet d’une conjoncture économique d’un pays. En ce début de mars, les bonnes nouvelles s’accumulent. La bourse de Paris reprend des forces, les taux de crédit immobilier sont au plus bas et le prix de l’immobilier parisien dans le neuf pourrait une nouvelle fois baissé au cours de l’année 2015 selon les prévisions des Notaires de Paris Ile-de-France. Est-ce un signe de remonter du marché immobilier ? Avec toutes ces configurations, est-il le moment de devenir propriétaire ?

defiscalisation immobiliere

Logement anciens : des professionnels de l’immobilier enfin plébiscités

Ce sentiment se confirme aujourd’hui car acheteurs et vendeurs réapparaissent dans les agences immobilières. C’est l’effet ressenti de la plupart des agents immobiliers en France. Les demandes d’estimation de prix de vente de propriétés se font plus nombreuses. Le nombre de personnes ayant un projet d’achat augmente aussi. L’offre et la demande sur ce marché du logement ancien réapprennent à vivre ensemble et le déséquilibre des années précédentes se lisse doucement.

rentabilite

Les propriétaires loueurs réinvestissent dans le logement neuf en Ile-de-France

Selon les chiffres, l’année 2014 n’a pas été celle de l’immobilier, surtout pour les logements neufs en Ile de France. Seulement 26 900 se sont vendus l’an dernier, soit une baisse de 2.2% par rapport à 2013. Après trois mauvais trimestres, le dernier de l’année 2014 affichait un retour optimiste pour la fin 2014 et l’année 2015 de meilleur augure.

Cette progression est due au retour d’investisseurs dans le neuf souhaitant louer leurs biens à des fins défiscalisantes. Les promoteurs estiment leurs parts dans le marché du neuf à 31% au dernier trimestre 2014 contre 25% au premier trimestre 2014.

Une baisse des prix en ile de France et des taux de crédit immobilier bas

Les futurs acquéreurs se questionnent souvent sur « la bonne période » pour acheter. Dans notre contexte économique nous constatons deux phénomènes :

? Une baisse des prix des biens immobilier :

  • Les prix de l’immobilier anciens en Ile de France reculent de 1.6% pour le quatrième trimestre 2014 par rapport au trimestre précèdent. A ce moment-là, le prix moyen n’était plus de 8 000€ mais bien de 7 960€ du mètre carré. Sur un an, les prix des appartements à Paris perdent 2.2%. D’après les prévisions des Notaires de Paris Ile-de-France, le prix moyen devrait encore diminuer passant alors à 7 840€ pour ce début 2015.
  • Pour les logements neufs la baisse des prix est moins significative. Sur un an on estime une diminution de 0.6% des prix du neuf à Paris. Certains départements d’Ile-de-France connaissent une baisse des prix plus importante au contraire d’autres voyant les leurs augmenter. En Val de Marne, Paris, et les Hauts de Seine par exemple, les prix diminuent en 2014 de 4%, 2.9% et 1.1%. Les tendances haussières concernent les départements de Seine Saint Denis (+1.3%), Seine et Marne (+1.5%) et les Yvelines (1.8%). Les optimistes prédisent au cours de l’année 2015, un redémarrage de l’activité immobilière dans le neuf et des prix en légère hausse ou relativement stables.

actu20150311-evolution-prix-immobilier-en-france

Source : journaldunet.com

? Une chute des taux de crédit immobilier :

Un marché du crédit immobilier dynamique avec un taux à 2% très attractif pour les futurs propriétaires. Les investisseurs préfèrent donc bénéficier de ces taux relativement faibles de peur de les voir prochainement augmenter et n’attendent pas une éventuelle baisse de l’immobilier pour se lancer dans l’achat.

Ces deux évènements nous confirment bien qu’aujourd’hui le climat est à l’investissement préféré des français : la pierre ! Dans le logement ancien comme dans celui du neuf, l’activité reprend profitant de la baisse des prix de l’immobilier d’une manière générale. Vient s’ajouter à cela le nouveau dispositif Pinel en remplacement de l’ancien Duflot. On estime une hausse de 14.6% de vente en logement neuf au quatrième trimestre 2014 par rapport à l’année précédente. +8% pour l’accession à la propriété et une croissance de +22% pour l’investissement locatif. Pinel est un succès autant pour les professionnels de l’immobilier que pour les investisseurs du logement locatif.

Conclusion

Dans la configuration du marché de l’immobilier actuel, il est conseillé de s’intéresser à l’immobilier du neuf, plus avantageux fiscalement que celui de l’ancien. Le plan de relance du logement est bel et bien en route, ne reste plus qu’à vous, investisseurs, de prendre le chemin de l’accès à la propriété. Saisissez le bon moment, tous les feux sont au vert.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides