Immobilier neuf : nette augmentation des ventes

Visa expert

L’article « Immobilier neuf : nette augmentation des ventes » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 01/06/2015

Cela faisait quelques années que nous n’avions pas connu une hausse si importante. Sur un an, les ventes de logements neufs ont progressé de 20% (source FPI : Fédération des Promoteurs Immobiliers). Si nous observons ces mêmes chiffres sur le premier trimestre 2015, nous sommes sur une hausse de plus de 59% par rapport au premier trimestre 2014. Mais ces chiffres, mêmes s’ils sont très bons et annoncent une belle année 2015 sont inégaux selon les territoires et vont devoir être consolidés.

Immobilier neuf : nette augmentation des ventes

Les chiffres du marché de l’immobilier neuf

Malgré les très bons chiffres de ce début d’année, tous les secteurs n’ont pas le même dynamisme. En effet, l’accession à la propriété recule de 3.3% par rapport à 2014 malgré des conditions financières très favorables. Les ventes de résidences de services sont également en baisse avec -7.7% ainsi que les ventes en bloc. Par ailleurs, ces chiffres diffèrent d’une région à l’autre et la reprise n’est pas marquée de la même manière. En effet, sur la région parisienne les prix baissent de 0.2% alors qu’en province ils progressent de plus de 7%.

Mais là encore toutes les régions de provinces ne sont pas en progression. Il y a par exemple une baisse de -14.5% sur Caen et -5.5% sur Rouen. L’augmentation des prix est notamment portée par Montpellier qui a subi une hausse de 7.6% et Rennes avec 7.1%.

Mais le chiffre le plus marquant reste cette hausse de 20% du nombre de transactions dans le neuf. C’est la première fois depuis 4 ans que ces chiffres sont positifs deux trimestres consécutifs.

Les raisons de cette reprise

Les raisons de cette reprise

Première raison, le remplacement du dispositif Duflot par le dispositif Pinel. Le dispositif Duflot avait tendance à stigmatiser les propriétaires, la politique de la ministre faisant peur aux propriétaires et aux investisseurs. Cette loi qui avait pour but de protéger les locataires contre les abus des propriétaires a créé une fuite des investisseurs. La loi Pinel qui amène plus de souplesse a rassuré les investisseurs qui avaient quitté ce marché.

Par ailleurs, les taux de crédit toujours au plus bas, incitent de plus en plus la population à investir sur des logements neufs. Cette variante, qui maintient un haut niveau d’investissement en permettant d’investir avec un coût moindre, ne devrait pas avoir une influence négative même si les taux remontent aux alentours de 3%.

Les risques liés à cette reprise

Cette forte reprise va amener dans son sillage la reprise des mises en chantiers. D’ici 6 à 9 mois, les mises en chantier devraient elles aussi redécoller. En revanche, si elles ne repartent pas nous allons assister à une mise sous tension du marché. Les promoteurs n’auront pas suffisamment de biens pour répondre à la demande, ce qui pourrait être problématique pour les années suivantes.

Conclusion

Les signes d’une reprise importante sont bien présents. La reprise du secteur du bâtiment pourrait amener une reprise économique plus large. En effet, il s’agit du secteur qui est un véritable « poumon » économique en France et qui attire souvent dans son sillage le reste de l’économie. Les signaux de reprise sont bien là ; ils restent maintenant à ce que la reprise se confirme et que l’économie se stabilise.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides