L’immobilier neuf va mieux

Visa expert

L’article « L’immobilier neuf va mieux » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 31/03/2015

Suite à une année 2014 de transition où les dispositifs Duflot et Pinel ont cohabité, l’année 2015 s’annonce comme une bonne année dans l’immobilier neuf. En effet 2014, a été marqué par une chute des investissements en VEFA qui est passé de 353000 en 2013 à 294770 en 2014. C’est notamment sur le troisième trimestre que la chute a été la plus forte avec 16% de baisse. Cette forte chute s’explique par la longue mise en place de la loi Pinel, qui permet aujourd’hui au marché de repartir sur de meilleures bases.

location-meublee

Frémissement des prix du neuf

Après une année 2014 morose sur le marché du neuf, on assiste à un frémissement des prix depuis ce début d’année. Et c’est plus particulièrement sur les appartements que cette hausse ce reporte. On assiste à une hausse des prix signés de 0.9% sur le mois de février par rapport à novembre 2014. Cette hausse est particulièrement marquée sur certaine ville de province comme Bordeaux.

Hausse des volumes de transaction

Même si l’année 2014 n’aura pas été une grande année pour le marché du neuf, on peut remarquer que le dernier trimestre a permis une hausse des ventes de 14.6%. Il faut cependant nuancer cette hausse puisque le nombre de transactions est encore inférieur à 20% à celui de 2011. Cette situation semble annoncer un retournement du marché qui devrait permettre de confirmer le retour des investisseurs et le lancement de nouveau programme.

Les effets du Pinel et l’assouplissement bancaire

La mise en place du dispositif Duflot n’a pas permis de dynamiser les investissements dans le neuf. Sa « remplaçante », la loi Pinel semble, est d’ores et déjà plus efficace. L’assouplissement du dispositif et l’augmentation de la réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 21% de l’investissement permet d’attirer de nouveaux investisseurs qui avaient déserté le marché du neuf. D’autre part l’assouplissement des établissements bancaires (baisse des conditions d’apports) et les taux d’emprunt historiquement bas soutiennent également la reprise du marché.

Conclusion

En somme, nous pouvons espérer une belle année 2015. Après plusieurs années de baisse du moral des investisseurs, cette nouvelle année s’annonce très favorable à l’investissement dans le neuf. Le manque de logement toujours aussi important, la demande locative toujours aussi forte sur certain secteur et la mise en chantier de nouveau programme devrait permettre de connaître une année 2015 qui ne sera pas s’en rappeler les belles années connues dans le secteur jusqu’en 2011.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides