Investissement locatif : une enquête qui en dit long !

Visa expert
Anais Couraud
Par Anais Couraud
Le 08/10/2018

L’article « Investissement locatif : une enquête qui en dit long ! » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Le Crédit Foncier a récemment réalisé une étude sur l’investissement locatif en France. De la tendance actuelle au profil type de l’investisseur français, nous allons détailler au travers de cet article, comment la majorité des français constituent leur patrimoine immobilier. Outre ses capacités de rendement, de défiscalisation ou de création de revenus, la pierre représente aux yeux de tous quelque chose de concret, de tangible et cela est rassurant. Néanmoins, l’investissement locatif en général, se tend légèrement depuis le début de l’année 2018. En effet, l’immobilier est considéré par les français comme un véhicule d’investissement très taxé et qui impose beaucoup de charges. Qui sont les investisseurs français et quelles sont leurs motivations ?

Le profil type de l’investisseur immobilier français

En moyenne, les français ayant investi dans l’immobilier locatif sont généralement mariés, pacsés ou en concubinage. Ce choix d’investissement intervient le plus souvent pour des personnes âgées entre 45 et 50 ans. A noter que moins de 5% des investisseurs ont moins de 30 ans, soit un chiffre très marginal. L’étude du Crédit Foncier explique également que la situation des ménages est stable dévoilant ainsi une moyenne de revenus annuels situés entre 66 000 euros et 71 100 euros.

Le plus fréquemment, les investisseurs s’orientent vers des petites surfaces, souvent en appartement (92%), dans une fourchette de prix allant de 120 000 à 170 000 euros. Enfin, la zone privilégiée par les français est sans surprise le Sud de la France, où l’on comptabilise plus de 56% des investissements. Concernant le Nord, 23% des investissements se concentrent en Ile-De-France et le reste sur d’autres villes.

Les motivations de l’investisseur immobilier français

Comme expliqué précédemment, l’investissement dans la pierre est considéré comme une valeur refuge pour un grand nombre de français. Cependant, après l’étape de la résidence principale pour se loger, les français se tournent vers l’immobilier pour différentes raisons. Tout d’abord, le souhait d’élargir leur patrimoine immobilier est présent pour la majorité des français. En effet, la stabilité de ce support permet aux particuliers de profiter d’une revalorisation d’en moyenne 1% par an (en fonction de l’inflation).

De plus, l’investissement immobilier est un moyen de se créer une rente pour l’avenir. A fortiori, la baisse de salaires qu’engendre la retraite nécessite de trouver une solution générant de nouveaux revenus complémentaires. Enfin, les contribuables français se dirigent de plus en plus vers l’immobilier, neuf en particulier, pour réduire leurs impôts. La pierre est utilisée dans des dispositifs de réduction d’impôts (Pinel, Malraux etc.).

Conclusion

Aujourd’hui, grâce aux taux d’intérêt très bas, davantage de foyers peuvent se constituer un patrimoine immobilier en utilisant l’effet de levier du crédit. La tendance actuelle montre une légère baisse de l’investissement dans le neuf, première depuis 5 ans. En outre, il y a une baisse générale de l’investissement locatif privé. Certains anciens investisseurs interrogés préfèrent s’orienter vers d’autres types d’investissements locatifs comme dans les résidences gérées permettant de ne plus avoir aucun soucis administratif. Vous vous êtes reconnus dans cet article ? Contactez nos conseillers spécialisés en investissement locatif pour vous faire accompagner dans votre projet !

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Anais Couraud , Conseillère en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un BTS Assurance en alternance à Groupama Gan Vie en tant que gestionnaire dans le Pôle Prévoyance, Anaïs ressort forte d’une première expérience dans le domaine de l’assurance de personnes. Par la suite, elle fait le choix de poursuivre ses études en Licence Professionnelle Métiers du Droit Privé à la Faculté de Bordeaux afin d’approfondir les connaissances juridiques et qu’elle a pu appréhender lors de son BTS. Grâce à ces 3 années dans le secteur de la protection de la personnes, Anaïs maitrise les différents produits assurantiels tels que la prévoyance, la santé, la retraite et l’assurance vie. Aujourd’hui, du fait de son intérêt pour les produits financiers et immobiliers, elle entreprend un Master en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC. Elle rejoint le groupe Net Investissement en 2017 à Bordeaux.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Immobilier à Paris : on s’approche des 10 000€ au m² en moyenne
  • Immobilier en Île de France : les villes les plus convoitées
  • Immobilier : c’est à Pessac que les prix ont le plus augmenté en 2018
  • L’immobilier va-t-il augmenter en 2019 ?
  • Immobilier : légère hausse du nombre de transactions en 2018
  • Faible baisse des constructions de logements neufs en 2018
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides