Le manque de logements en France s’accentue encore

Visa expert

L’article « Le manque de logements en France s’accentue encore » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 11/06/2015

Malgré des politiques incitatives pour l’achat de biens immobiliers, la France reste à la traine de ses partenaires européens. En effet, le nombre de résidences principales est un des plus faibles d’Europe. La crise immobilière qui s’est installée en 2011 n’a fait qu’augmenter le retard que subit la France. Si l’on compare par rapport à sa population, la France compte 423 lots pour 1000 habitants. Avec 266000 unités produites, nous sommes loin de l’objectif des 500000 logements par an annoncé par l’Etat.

Le manque de logement en France s’accentue encore

Le manque de logement social

Le retard français est particulièrement important sur le plan des logements sociaux. Il y a en effet de plus en plus de personnes sans domicile fixe, ou qui n’ont pas accès à des logements décents. Il manquerait à ce jour plus de 800000 logements corrects à des prix abordables. En effet, de plus en plus de familles n’ont pas les moyens de trouver un logement. Ce manque de logement social est d’autant plus marqué dans les zones tendues.

Des prix pas toujours abordables

Des prix pas toujours abordables

La réduction de l’offre de logements ne permet pas de correction des prix sur les grandes zones urbaines ( d'autant plus que les prix de l'ancien semblent se redresser depuis le début de l'année). Car, si le problème central est bien souvent « le mal logement », l’accès à certains biens est souvent bloqué par les limites du budget familial. On s’aperçoit en effet que la part du logement dans les charges des foyers est de plus en plus importante.

Mais pour permettre de continuer et d’accélérer la croissance en matière de logement neuf, l’état doit encore simplifier la réalisation de projet. Les différentes strates administratives des lois sur l’urbanisme ralentissent bien souvent les nouveaux projets.

Une crise européenne

Cette crise du logement n’est pas uniquement présente sur le territoire français. Elle l'est également au niveau européen. Mais même si nous pouvons noter qu’elle est plus marquée en France, des pays comme l’Allemagne, la Suède, la Pologne…sont également touchés. Nous voyons bien ici que le marché immobilier est bien lié à la crise financière qu’a pu traverser l’Europe ces dernières années. Par ailleurs, les signes marqués d’une reprise sur l’économie européenne devraient ainsi permettre de tirer dans son sillage le marché immobilier.

Conclusion

La France tente depuis trop longtemps de rattraper un manque de logements toujours plus important. La faible production des dernières années n’a fait qu’amplifier ce phénomène. Il faut espérer que la reprise économique se poursuive durablement pour permettre au secteur du bâtiment de retrouver un niveau d’activité plus conséquent. Mais il faut également que l’Etat accompagne cette croissance avec notamment une simplification des étapes permettant la réalisation de nouveaux ouvrages.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides