Marseille vaut plus de 80 milliards d’euros

Visa expert

L’article « Marseille vaut plus de 80 milliards d’euros » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 16/06/2016

Chiffrer la valeur de la ville de Marseille ? C’est désormais chose faite ! Après avoir analysé les 16 arrondissements de la ville ainsi que leur bâti, les experts en sont arrivés au chiffre de 82,1 milliards d’euros. Pour effectuer les estimations, les expertises sont faite à partir des montants des dernières transactions effectuées dans chaque secteur. La Fédération Générale de l’Immobilier (FNAIM) a poussée Marseille à la deuxième place des villes qui valent le plus cher, devant Bordeaux, mais encore loin derrière Paris. Quels sont les éléments pris en comptent pour effectuer cette estimation ? Que signifie la valeur « monétaire » d’une ville ?

Marseille vaut plus de 80 milliards d’euros

Seconde ville en valeur patrimoniale

La capitale provençale possède un patrimoine immobilier très riche. Lors de l’étude, c’est la valeur de l’immobilier d’habitation qui est la plus importante : 72,75 milliards d’euros. Nous avons là, la valeur de 423 315 logements marseillais. Ensuite, vient le poids de l’immobilier de bureaux, 4,5 milliards d’euros. Enfin, les commerces et boutiques aux nombres de 5 900, pour une valeur de 1, 879 milliard d’euros. Sa valeur globale est donc trois fois supérieure à celle de Bordeaux, qui occupe la troisième place du classement. Mais la ville reste encore loin derrière la Capitale Française qui est estimée à 706 milliards d'euros, pour 87 836 bâtiments.

Des atouts de qualité

Le parc immobilier de la Cité Phocéenne est relativement récent. Seulement 30,3% du bâti est antérieur à la Seconde Guerre Mondiale, alors que ce taux est de 52% à Bordeaux et près de 70% à Paris. Une grande partie du patrimoine marseillais (57,2%) a été construit entre 1946 et 1990. Les constructions sont majoritairement très bien conservée, et les habitations récentes et de qualité. Entre les années 1991 et 2009, le patrimoine bâti est de 12,6%. La récente transformation sur le secteur Euroméditerranée va faire augmenter ce dernier chiffre. Les constructions se sont multipliées pour apporter à la ville du dynamisme. L’évolution de la richesse patrimoniale phocéenne c’est donc faite au travers des années.

Conclusion

Ainsi, acheter l’ensemble de Marseille coûterait plus de 80 milliards d’euros… Une jolie somme qui valorise le patrimoine, l’architecture et le dynamisme de la citée phocéenne. Le parc immobilier marseillais est le deuxième français en terme de valeur patrimoniale. Ce rang est important pour la ville, car il justifie une certaine qualité et richesse de ses bâtiments. Les nouvelles ambitions de la capitale provençale l’emmèneront-elle talonner la ville de Paris ? Il serait alors intéressant de perpétuer ce classement dans le temps.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides